[Covid] Un dépistage massif pourrait avoir lieu dans la métropole lilloise en décembre et janvier

Dans Lille
Scroll par là

C’était une idée qui flottait dans l’air depuis que le chercheur lillois Philippe Froguel l’avait évoquée la semaine dernière. C’est en passe de devenir une réalité : Emmanuel Macron a évoqué la possibilité de tester massivement les habitants des agglos de Lille, Saint-Etienne et du Havre courant décembre ou en janvier.

Rembobinons. La métropole lilloise fait partie des coins touchés bien fortement par l’épidémie, même si, comme partout ailleurs, le nombre de contaminations a baissé et la pression sur les hôpitaux se fait moins forte. En gros, on n’est pas encore sortis d’affaire, et les autorités publiques envisagent tout un tas de moyens d’endiguer la propagation du virus et d’éviter une troisième vague.

L’un de ces moyens consisterait à organiser une opération de dépistage massif dans la métropole pour identifier les porteurs du Covid, notamment les asymptomatiques, pour les isoler et bloquer la propagation de la maladie. L’idée n’est là pas d’imposer que tou.te.s les Lillois.es se fassent tester, mais cibler des quartiers, des zones où le virus semble circuler plus librement que dans d’autres. Prônée par le chercheur Philippe Froguel, l’opération a d’abord été rejetée par les pouvoirs publics.

Mais Emmanuel Macron, lors d’un déj’ avec les présidents de groupe du Sénat, a affirmé qu’un dépistage massif était envisagé à Lille, Saint-Etienne et au Havre. Selon les collègues de La Voix, l’opération pourrait avoir lieu juste avant les fêtes de fin d’année et début janvier. Les tests effectués seront des tests PCR et des tests antigéniques (avec des résultats en quelques dizaines de minutes).

Comme tout ça n’est pas encore officiel, on ne peut pas vous dire quand quel coin de la ville ce dépistage massif va avoir lieu, ni s’il y aura une forme de contrainte. Ce qui est sûr, c’est que l’Agence régionale de santé et l’Assurance maladie seront de la partie.

On vous dit quoi dès qu’on en sait plus.