Si les sirènes sonnent ce mercredi à midi à Lille, c’est pour VGE

Dans Dans la rue, Lille

@Wayne77 /Creative Commons Attribution-Share Alike 4.0 Internationa

Scroll par là

Les sirènes de la ville sonnent normalement chaque premier mercredi du mois. Elles l’ont donc fait mercredi dernier et vont de nouveau sonner ce mercredi 9 décembre à midi. Pas pour un nouveau test ou une alerte à la bombe mais pour rendre hommage à Valéry Giscard d’Estaing, décédé mercredi dernier des suites du Covid à l’âge de 94 ans.

Pourquoi on vous file cette info ? Parce que, perso, à chaque fois qu’on entend les sirènes de la ville, on s’arrête deux secondes pour checker qu’on est bien le premier mercredi du mois. Car on rappelle quand même qu’à la base, cette sirène est un Système d’alerte et d’informations aux populations (SAIP) qui date de la Seconde Guerre mondiale et qui devait prévenir les habitant.e.s d’une attaque aérienne.

Aujourd’hui, forcément, les raisons de l’actionner ont un peu changé. Si le premier mercredi du mois reste un test de fonctionnement, les maires, préfets, l’armée ou le ministre de l’Intérieur peuvent actionner les sirènes pour alerter les gens d’un sinistre de sécurité civile, d’origine naturelle ou technologique. En 2019, celles proches de l’usine Lubrizol à Rouen ont sonné le 26 septembre lorsque le site a pris feu.

Elles peuvent donc aussi être mises en route pour rendre hommage comme ce sera le cas ce mercredi midi. On voulait juste vous prévenir pour que vous ne flippiez pas (comme nous). Avec 2020, on ne sait jamais…

Elles sonneront pendant 1 minute 41 (c’est toujours comme ça) pour honorer le troisième président de la Ve République décédé le 2 décembre dernier. Les drapeaux de l’ensemble des bâtiments municipaux seront également mis en berne.