Les musées, cinés, opéras et théâtres n’ouvriront pas mardi prochain

Dans Lille, Santé !
Scroll par là

C’était annoncé : avec les mauvais chiffres de l’épidémie ces derniers jours, le gouvernement avait prévu que le déconfinement du 15 décembre ne serait pas celui annoncé. Jean Castex vient d’expliquer en conf’ de presse qu’effectivement, les règles ont été bien durcies.

Normalement, le 15 décembre, il aurait été possible d’aller à l’opéra, au ciné, au théâtre, et le couvre-feu aurait dû être remis en place tous les soirs dès 21 heures. En fait, les règles viennent de changer. On vous fait un point :

  • Pas de ciné ni de théâtre
    Les établissements recevant du public ne rouvriront pas tout de suite. Jean Castex annonce donner trois semaines de délai supplémentaires pour les théâtres, cinémas, opéras, musées, salles de jeux, salles de spectacles en tout genre… Le 7 janvier, le gouvernement fera le point et décidera, en fonction du recul de l’épidémie, de rouvrir ces lieux de culture.
  • Un couvre-feu plus tôt
    Il aurait dû se dérouler de 21 heures à 6 heures du matin, mais il sera finalement avancé d’une heure : il faudra être à la maison dès 20 heures, toujours à compter du 15 décembre. La seule exception à cette règle sera la nuit du 24 décembre. Là, les gens auront le droit d’aller fêter Noël ailleurs que chez eux. Il manque le 31 décembre ? C’est normal, la dérogation au couvre-feu vient de sauter. Où que vous soyez le soir du réveillon à 20 heures, vous devrez y rester jusqu’à 6 heures du mat’. Pour Noël comme pour le jour de l’an, il vous est demandé de vous limiter à six adultes.
  • Dérogations au couvre-feu
    Le reste du temps, les dérogations (avec attestation) seront possibles dans les cas suivants entre 20 heures et 6 heures du mat’ : pour des raisons professionnelles, pour motif familial impérieux, pour raison médicale, pour une mission d’intérêt général ou pour promener son chien.
  • Les déplacements autorisés
    Le 15 décembre, la limite de déplacement (3 heures, 20 km) sautera, y compris le soir de Noël. Vous pourrez donc bouger pour les fêtes, même entre régions, si c’est ce que vous aviez prévu.
  • Toujours le 20 janvier pour les bars et les restos
    Jean Castex annonce que la date annoncée par Emmanuel Macron du 20 janvier est toujours valable pour la réouverture des restos et des bars. Mais en fait, disons que c’est sous réserve que l’épidémie recule vraiment.