Pour un apéro consigné et zéro déchet, il y a maintenant Bonsigne dans le Vieux-Lille

Dans C'est green, Food Porn, Lille
Scroll par là

Quand on a su que le bar de la Biche et le Renard avait un projet avec la Consignerie, on savait juste que cette rencontre sentait bon la bière du coin et le zéro déchet. On y était presque : le quatuor vient d’ouvrir son épicerie apéritive produits locaux et consignés à la place de l’ancienne galerie d’art de la rue des Bouchers.

Avant de faire le tour des étagères de Bonsigne, on vous raconte vite fait comment est née cette riche idée. Vous avez donc Candice et Louis, les gérants de la Biche et le Renard, établissement du Vieux-Lille qu’on connaît pour la bonne ambiance de ses soirées et sa terrasse ensoleillée. Cette année, ils se sont dits qu’ils se lanceraient bien dans un petit concept de boutique de bières consignées. “On a commencé à faire quelques recherches et, dans le coin, on est très vite tombés sur la Consignerie“, raconte Candice.

Comme ça se fait souvent entre Lillois.es, Franck et Pierre de la Consignerie rejoignent Louis et Candice autour d’un verre, à la fin de l’été, pour papoter apéro et zéro déchet. “Et en fait, ça a très vite matché entre nous car on était simplement complémentaires, ajoute la gérante de bar. Nous, on a l’expérience du commerce, eux celle de la logistique autour de la consigne.”

Très vite, le combo B&R X Consignerie devient Bonsigne et cherche un local. Pof, il n’aura pas fallu longtemps pour que celui niché entre le bar la Blonde et le resto Chez Brigitte soit trouvé. Il n’est pas bien grand mais c’est juste parfait : Bonsigne n’a pas besoin de milliers de m², juste de quoi accueillir les amoureux de bières, de douceurs salés à grignoter et de bons breuvages issus des vignes pour l’apéro.

Si c’est consigne, c’est bon signe

Oui, ça y’est, on y vient aux étagères : Singe Savant, Cambier, Tandem, Brique House, Moulin d’Ascq... Elles sont toutes là, nos bières des micro-brasseries du coin, toutes belles dans leurs bouteilles consignées. Il y a même de quoi en découvrir venues d’autres contrées bruxelloises ou parisiennes.

Pour le vin, forcément, c’est moins local mais il y a de quoi voyager en France, et toujours en mode consigne, et ça vaut aussi pour le gin et le whisky. Pour ceux qui aiment les bulles mais sans l’alcool qui va avec, il y a du kéfir et du kombucha au frigo et des jus de fruits sur les étagères. Le max en mode local, bien entendu.

Côté bocaux, ils sont remplis de bonnes tartinades, de biscuits apéro ou de crackers (coucou Happy Drêche). Il y en a même au fond de l’épicerie, bien au frais, remplis de houmous de chez Michel ou encore de fromages végés de chez Pistache et Cacahuète.

Mode d’emploi

Pour le système de consigne, c’est simple : c’est 1€ le bocal et 2€ la bouteille. En revanche, attention, ne débarquez pas avec vos propres contenants, il n’y a pas d’option vrac, juste le système de consigne. Du coup, il suffit de ramener les fameux contenants (sales ou propres) pour récupérer ses sous et avoir la satisfaction d’avoir fait un apéro sans plein de cadavres de bouteilles qui attendent la poubelle.

Côté horaires, les voici :

  • de 17 heures à 20 heures du mardi au vendredi
  • de 10 heures à 20 heures le samedi
  • de 10 heures à 13 heures le dimanche

Tout ce petit monde se trouve au 15 rue des Bouchers, dans le Vieux-Lille. Et pour suivre l’épicerie Bonsigne, direction Facebook et Insta.