La cérémonie des Doigts d’Or revient au Sébasto pour récompenser les serviteurs du capitalisme

Dans Culturons-nous, Lille, Politique

© Doigts d'Or 2020

Scroll par là

Si vous ne connaissez pas encore les Doigts d’Or, vous êtes passés à côté de quelque chose. Tous les ans, cette cérémonie prime les personnalités qui ont marqué l’année, un peu à l’image des Oscars, mais version capitalisme. Et les statuettes sont des gros fucks. Une vingtaine de dates sont prévues en France pour la 8e édition : la tournée va démarrer à Lille le 18 février et les billets sont déjà en vente.

On vous prévient avant d’aller plus loin : le maître-mot des Doigts d’Or, c’est le second degré. Comme d’hab’, cette huitième cérémonie sera mise en scène par Aurélien Albertini et Alessandro Di Giuseppe, A.K.A. le Cardinal Triple A et le PAP’ 40, ça vous donne déjà le ton des festivités. Le premier est issu du théâtre, le second est militant anti-pub. Ils ont mixé leurs univers pour donner naissance à l’Église de la Très Sainte Consommation en 2014, une asso connue pour ses actions qui dénoncent les dérives du capitalisme. La dernière en date : la bénédiction au Coca-Cola de Lillenium, le nouveau centre commercial.

La première sera à Lille, mais il y aura peut-être une date à Dunkerque avant. Ensuite nous serons au Palais des Glaces de Paris, puis on passera par toutes les grandes villes, Lyon, Strasbourg, Marseille…“, énumère Éloïse, la responsable com’ de l’asso. Et cette année, il y a du neuf. Avant, seuls deux comédiens sélectionnaient les vainqueurs. Là, c’est à un jury d’une trentaine de personnes que revient le privilège de choisir les grand.e.s gagnant.e.s. Parmi les juré.e.s : Blanche Gardin, Alex Vizorek, Philippe Poutou, Thomas VDB et plein d’autres.

Six trophées à gagner

Les représentations ne seront pas tout à fait les mêmes selon les villes. “Il y a à chaque fois des guests qui viennent sur scène. À Lille, Didier Super et François Ruffin seront là. On comptera aussi sur la participation filmée de Guillaume Meurice “, glisse Éloïse. La soirée sera ponctuée de sketchs et de remises de prix à des personnalités réelles : des politiques, des grands patrons, des journalistes…

Des humoristes jouent le rôle du représentant de la personnalité gagnante. Par exemple, l’année dernière, Thomas VDB avait joué l’avocat de Patrick Balkany. Bref, vous voyez le genre. Il peut aussi y avoir des sosies, style Emmanuel et Brigitte Micron, de Groland, qui ressemblent comme deux gouttes d’eau à notre couple présidentiel.

Voilà les différentes catégories des Doigts d’Or :

  • Meilleure réplique
  • Meilleur acteur
  • Meilleur mâle
  • Meilleur chien de garde
  • Extrême doigt d’or
  • Doigt d’or de l’ennemi public n°1

Vous pouvez déjà acheter votre place en ligne. Et faites gaffe, parce que les tarifs varient selon votre statut social et vont de 12,99 euros à 49,99 euros.

Ça se passe donc le jeudi 18 février à 20 heures, au théâtre Sébastopol. On vous laisse avec l’event Facebook pour être au courant de toutes les news.