À Cité Scientifique, les Restos du Cœur ont leur antenne étudiante

Dans Ch'est bieau, La Fac, VozerTube
Scroll par là

Depuis 2017, à Cité Scientifique, une antenne des Restos du Cœur s’est ouverte et déménage au gré des réfections de résidences. 98 % de ses bénéficiaires sont des étudiant.e.s et cette année bat malheureusement tous les records : déjà 450 jeunes se sont inscrit.e.s alors que la campagne d’hiver vient juste de commencer.

Surtout n’ayez pas peur de passer le pas de la porte, n’ayez pas honte de demander de l’aide.” Ces mots sont de Corinne, la responsable de l’antenne Langevin basée à Cité Scientifique. Bénévole depuis 11 ans aux Restos du Cœur, elle a voulu ouvrir cette antenne spécifique aux étudiant.e.s après avoir appris qu’un étudiant avait été retrouvé dans sa chambre, mort de faim en 2015.

Deux ans plus tard, la première distribution de cette nouvelle antenne se faisait dans un local prêté gracieusement par le Crous. “Au début, c’était juste quelques étudiant.e.s. Et puis le bouche à oreille a fait son œuvre“, raconte Corinne. Aujourd’hui, avec les autres bénévoles, dont certain.e.s étudiant.e.s également, ils organisent deux grosses distributions le mercredi soir et le samedi matin “justement pour coller aux horaires des cours“.

Pour devenir bénéficiaire, pas besoin d’être étudiant.e pour autant, les Restos accueillent tout le monde. Il suffit de venir lors d’une distribution (le mercredi entre 16 heures et 19 heures et le samedi de 10 heures à 13 heures) avec tous vos papiers prouvant votre situation financière : vos aides de la Caf, le montant de votre loyer, si vous avez des aides extérieures (vos parents ou les bourses) et, si vous avez un job, le montant de votre salaire (coucou la fiche de paie). Si une fois que vous avez déduit toutes vos charge (loyer, facture EDF etc) à vos revenus, il vous reste moins de 753 €/mois au total alors vous pouvez être inscrit.e sur la liste des bénéficiaires.

Forcément, les étudiant.e.s sont souvent bien en-dessous de ce barème. On en a même qui sont à – 300 € et qui ne payent même plus leur loyer“, ajoute Corinne. Vous pouvez venir avec les documents PDF sur votre smartphone bien entendu. Et si vous avez des questions ou besoin de plus d’infos, on vous conseille de rejoindre le groupe Facebook dédié.

Mode d’emploi des distrib’

Comment ça marche ensuite ? Une fois inscrit.e, on vous file une carte avec un numéro de bénéficiaire qui vous donne droit à un quota de points qui équivaut, grosso modo, à neuf repas par semaine pour une personne. “On a des livraisons pour la semaine à chaque fois et les bénéficiaires peuvent venir le mercredi ou le samedi, comme ils préfèrent“, note Corinne. Il y a aussi des aliments pour bébé pour les parents-étudiants et un petit stock de produits d’hygiène, dont des protections menstruelles. Tout fonctionne avec un système de points à chaque stand (légumes, protides, accompagnements etc…) et c’est vous qui choisissez ce que vous souhaitez.

On vous file l’adresse pour vous y rendre pour ceux et celles qui ne connaissent pas le secteur. Attention quand même : l’antenne déménage souvent au gré des travaux dans les résidences. Et elle devra très prochainement de nouveau changer de local puisque la résidence Galois va se refaire une beauté (bien nécessaire). D’où l’utilité du groupe Facebook dont on vous parlait plus tôt pour vous tenir au jus de la nouvelle adresse en 2021.