[Covid-19] Les conseils pour passer un Noël safe en famille ou avec les potes

Dans Lille, Santé !

FRIENDS, David Schwimmer, Lisa Kudrow, Matt LeBlanc, Courteney Cox, Matthew Perry, Jennifer Aniston, 'The One With The Late Thanksgiving', (Season 10, epis. #226), 1994-2004, © Warner Bros. / Courtesy: Everett Collection

Scroll par là

Vous avez peut-être prévu de réveillonner avec votre famille ou vos potes cette semaine. On s’est demandé s’il y avait d’autres comportements à adopter, en plus des fameux gestes barrières que l’on connaît déjà tous, pour limiter les risques de propager le covid. Du coup, on a demandé quelques tips à l’Agence Régionale de Santé.

Ceux qui ont l’occas’ de fêter Noël cette année sont actuellement en plein dans les préparatifs. Faire un plan de table avec six adultes autour de la table en prenant soin que chaque invité soit bien espacé d’un bon mètre n’est pas forcément simple.

Mais en plus de ça et des gestes barrières qui deviennent de plus en plus des habitudes, l’ARS conseille deux-trois tips en plus pour ne pas se retrouver avec un cluster géant une fois Noël passé :

  • Il va de soi qu’il vaut mieux éviter de boire dans le même verre ou de chiper un morceau de dinde dans l’assiette de votre voisin.
  • Vous pouvez mettre à dispo de vos convives du gel hydroalcoolique pour que chacun puisse laver ses mimines sans modération.
  • Passez un petit coup sur vos poignées de portes est également recommandé, genre celle des toilettes.
  • Un autre truc qui ne mange pas de pain : aérez au max la pièce. Quand l’air est renouvelé régulièrement, ça limite vachement les risques.

Faut-il se faire tester la veille ?

L’ARS informe que “si vous réduisez vos contacts une semaine avant le réveillon, pas besoin de faire un test“. Mais si vous êtes allé au taf ces jours-ci et que vous avez vu du monde, vous pouvez toujours vous rassurer en faisant vérifier vos naseaux dans un centre de dépistage ou une pharmacie.

En revanche, même avec un résultat négatif, vous devez impérativement respecter les gestes barrières et garder vos distances. “Le test n’est qu’une photographie à un instant T. Un test négatif n’empêche pas d’être contaminé et de transmettre le virus dans les heures ou jours qui suivent“, prévient l’organisme.