Vert Céleste, le tout nouveau système de livraisons à vélo qui rivalise avec les camionnettes

Dans C'est green, Lille, Mon P'tit Vélo
Scroll par là

C’est une start-up qui roule depuis une quinzaine de jours dans les rues de Lille et Roubaix, au service des commerçants, des entreprises et des administrations. Plus écolo et efficace sur les petites distances, Vert Céleste est peut-être la nouvelle alternative aux camions de livraison. Derrière le guidon : Alexandre Brysbaert, un Roubaisien et cycliste convaincu.

Je livre de tout et je transporte tout ce qui peut rentrer dans la remorque, à destination des professionnels, des commerçants et des particuliers aussi dans une moindre mesure“, commence Alexandre, le gérant de Vert Céleste. Pour la petite histoire, il a choisi ce nom parce que c’est la couleur exacte de son vélo de course. Mais depuis peu, il est doté d’un vélo cargo, d’une remorque de compét’, et peut pédaler avec 100 kg à l’avant et 200 kg à l’arrière. Même un canap’, ça passe crème. Bon, l’assistance électrique de sa bécane lui est quand même d’une grande aide aussi.

Son but est assez clair : concurrencer les transporteurs classiques, c’est-à-dire les camionnettes. D’après lui, le vélo est carrément plus adapté pour effectuer des livraisons en centre-ville. “On ne remplacera pas les gros camions sur des longues distances, mais sur 4 ou 5 km, on est largement concurrentiel“, glisse le Roubaisien de 45 ans. Sa jeune entreprise écolo et éthique prouve bien que les deux-roues pèsent de plus en plus dans le game. Au passage, Alexandre est aussi membre de l’asso Droit au Vélo, qui fait la promo du vélo en ville. Du coup, on devine sa démarche militante et son envie de rendre les centres-villes plus respirables.

Alexandre, le patron de Vert Céleste.

50 colis par jour

Son champ d’action tourne essentiellement autour de Roubaix, Hem, Croix et Lille. Il parcourt jusqu’à 55 km pour effectuer une cinquantaine de livraisons quotidiennes. À Noël, la mairie de Roubaix l’a notamment chargé de livrer 75 colis à destination des seniors. Il lui a fallu à peine plus d’une journée pour mener à bien sa mission. “Je travaille aussi beaucoup avec les Tissus Papi à Roubaix, je dépose toutes leurs commandes en Mondial Relay. Sinon, je suis en discussion avec d’autres entreprises pour développer leur logistique“, précise le cycliste. Par contre, il ne compte pas concurrencer les livreurs à vélo d’Uber Eats et Deliveroo, mais n’exclut pas non plus de bosser avec des restos zéro déchet, qui ont une démarche plus en raccord avec ses valeurs.

En ce moment, il est opérationnel les mardi et jeudi après-midis, ainsi que le samedi toute la journée. Mais le Nordiste s’adapte selon les besoins de ses partenaires. Côté porte-monnaie, ça va de 8,50 à 20 euros selon le poids du colis et la distance à parcourir. Aujourd’hui, Alexandre livre en solo, mais dans un futur proche, il se voit bien embaucher d’autres cyclistes comme lui et élargir un peu son rayon.

Si le concept vous plaît, on vous laisse checker le site web. Sinon, vous pouvez aussi suivre Vert Céleste sur les réseaux sociaux. On pose là sa page Facebook et son compte Instagram.