Les BerThoM posent leurs fûts de bonnes bières à J.-B. – Lebas

Dans Bière, Lille, Night Night
Scroll par là

Si vous êtes déjà allés à Lyon, à Nancy ou encore à Montpellier, peut-être avez-vous déjà bu un petit godet dans l’une des tavernes des BerThoM. Cette chaîne de bars n’a rien de plastique, et tout d’authentique : de la vraie bonne bière, une ambiance fort chaleureuse et un je-ne-sais-quoi qui rend le lieu coolissime. La version lilloise est en train de se faire fignoler.

Décidément, le long du parc Lebas est en train de confirmer sa réputation de quartier qui monte. Après (dans l’ordre, en remontant) le Loc’Ale, la Gare Saint-So, la Mousse Touch’, le Britney, le Mac Allan’s et le Mother, préparez-vous à accueillir le BerThoM.

Ce chouette concept de bar à bières a vu le jour à Nancy et a fait des petits dans toute la France. Logique que Lille rejoigne la bande. On peut remercier Yragaël pour ça : après avoir bossé dans le BerThoM de Montpellier, il a proposé aux propriétaires, Herbert et Thomas (haaaaan, ça vient de là, BerThoM) d’aller ouvrir à Lille.

Je n’étais jamais venu, s’amuse-t-il. J’y ai passé un week-end, pour voir ce que ça donnait en termes d’ambiance. À la fin, je me suis dit que c’était bon.” Yragaël quitte donc son Sud pour aller s’installer 1000 km plus haut et 20°C moins chaud. “La météo, je m’en fous“, rassure-t-il. Ce qu’il a aimé ici, c’est l’ambiance et la chaleur des gens. Le fait que ce soit une terre brassicole ne l’a pas non plus rebuté.

Industriel

Voilà donc le Montpelliérain dans les travaux du très grand local faisant l’angle entre le boulevard Lebas et la rue de Maubeuge. “Les travaux ont commencé en juillet, et on était prêts à ouvrir le 8 décembre.Le bar est effectivement prêt à ouvrir. Au rez-de-chaussée, il pourra accueillir plus de 80 personnes assises. Sa terrasse fera le tour du bar, et en sous-sol, une grande salle a accueilli tables et chaises.

On n’est un peu moins dans une ambiance taverne que dans les premiers BerThoM. C’est un peu plus industriel, moderne.” Mais toujours aussi chaleureux. Le cœur du sujet, maintenant :

Le bar a accueilli dix-huit becs rutilants d’où sortiront des bières belges, nordistes et étrangères. “Les BerThoM ont un partenariat avec Duvel, mais je vais aussi travailler avec les bières de Célestin“, annonce le patron. Et si vous ne trouvez pas votre bonheur à la pression, une grosse cinquantaine de bières bouteilles viendront compléter l’offre. “On aura des belges, des écossaises, des suédoises, des danoises…” De quoi faire voyager ses papilles.

Le bar ouvrira quand il aura le droit d’ouvrir. En attendant, vous pouvez aller faire un tour sur le site des BerThom.