Sézame casse les codes de la junk-food en proposant un kebab gourmand, à Fives

Dans Food Porn, Lille
Scroll par là

Que celui ou celle qui n’a jamais mangé de kebab nous jette la première pierre. Les prix relativement bas et la rapidité de service donnent souvent un petit plus quand on est en galère. Mais pour notre santé, ce n’est pas l’idéal. Depuis octobre, Sézame prouve qu’on peut allier la traditionnelle galette de viandes avec un vrai plat gourmet.

Essayez d’imaginer un vrai pro de la cuisine qui proposerait une recette de kebab. C’est chose faite. Steven Gitleman, chef cuisiner d’un grand restaurant gastronomique de Lille a eu carte blanche pour concocter les recettes de ce nouveau restaurant de street-food. Une expérience culinaire à vivre si vous passez par Fives.

Son savoir-faire et sa pratique, c’est Maëva, la jeune cuisinière de Sézame qui en détient maintenant le secret. En septembre, elle a reçu tous les conseils de la part de Steven Gitleman pour réaliser non plus de la junk-food, mais un plat gourmet. Et au goût, on entre dans une autre dimension.

Du tout fait maison

Dans notre magasin, on a zéro congélateur, tous les produits sont frais“, explique Tofayl, le gérant de l’enseigne. Et avec ça, la totalité des recettes sont faites maison. On passe du pain, qui est pétrit chaque matin, à la sauce blanche qui remplace les industrielles. Au niveau des viandes, du poulet et de l’agneau marinés chaque matin avec des épices. “C’est rare, de l’agneau dans ce type d’aliment, mais c’est vraiment conseillé par le chef“.

A l’intérieur du pain, c’est un panel d’aliments pour varier les goûts. Même si tous les secrets des recettes ne peuvent être dévoilés, voici quand même un petit avant-goût : des choux rouges, de la roquette, des oignons rouges et des tomates confites. Pour accompagner le tout, de nombreuses épices, des saveurs aigres douces, et la fameuse sauce maison.C’est énormément de temps de travail, mais il y a l’amour dans le fait de donner à son client quelque chose de bon“, rajoute Tofayl.

Les frites aussi sont faites maison. Et le gros plus : Sézame propose des pockets, des bols qui contiennent tous les ingrédients des kebabs sauf que le pain est remplacé par du quinoa.

Accessible à tout le monde

Avec un plat gourmet imaginé par un grand chef, on peut croire que notre porte-monnaie va prendre un coup. Faux : les tarifs restent très accessibles pour toutes et tous. Comptez 9 euros pour le menu poulet, et 9,5 euros pour celui à l’agneau. Si votre estomac n’en réclame pas tant, 6 euros suffiront pour un kebab poulet seul et 7 pour un à l’agneau.

On ne cherche pas à vendre 10 000 kebabs, on répond avec peu de rapidité mais beaucoup de qualité“, détaille le gérant. Pensez à réserver votre menu à l’avance. Pour ça, vous pouvez les joindre directement via leur numéro de téléphone sur leur site internet. Et autre petite astuce, il est possible de commander via un message privé directement depuis leur compte Instagram. Et puis sinon, sachez que ce plat peut vous être livré grâce aux plateformes Deliveroo et Uber Eats.

Petite ou grande faim, n’hésitez pas à vous rendre au 228 rue Pierre Legrand à Lille. Pour plus d’infos et en cas de réservation, vous pouvez trouver leur numéro sur le site internet et les contacter sur Instagram.