La Capucine de la Citadelle est en train de se transformer en Oasis

Dans Chill, Lille
Scroll par là

Le bistrot-cantine a changé de proprio cet automne et est en train de subir un bon gros lifting des familles. Il change aussi de nom et de concept mais restera quoi qu’il arrive un endroit où il fera bon manger, chiller et boire un godet sous les arbres le long de la Deûle.

C’est le chantier à l’entrée de la Citadelle de Lille, en ce moment. Si vous êtes un.e habitué.e des balades ou des runnings dans le coin, vous avez forcément vu et entendu les camions et mini-pelleteuses qui s’activent dans le coin.

Et c’est bien plus qu’un petit réaménagement qui s’opère ici puisque la Capucine, c’est fini. Pas le spot en lui même mais son concept en tout cas. La team qui avait lancé le lieu en 2018 pour prendre également la gérance du nouveau Quartier Libre a passé le flambeau. On sait déjà qu’Alexandre et Azeddine, les co-fondateurs, ont déjà l’intention d’aller ouvrir une nouvelle Capucine pas trop loin d’ici le printemps prochain (on vous en parlera bientôt).

Le repreneur ? C’est Thierry Fééry. Oui, Thierry Fééry : celui qui dirige de la grande fête lilloise du cirque, l’ancien directeur du Sébasto et aussi patron du Cita-Parc juste à côté. “C’était finalement une évidence pour lui de se proposer comme repreneur“, explique Manon, qui va gérer la com’ et qui taffe déjà sur la direction artistique des deux sites. Elle nous a surtout dévoilé pas mal de choses sur la transformation de la Capucine.

Oasis, frites et jungle chic

Déjà le nom : “La Capucine, ça appartenait aux prédécesseurs et c’est normal qu’ils repartent avec. Nous, ça nous va très bien aussi de mettre notre propre patte même si on veut garder la même clientèle”, détaille Manon. Du coup, au printemps prochain, c’est l’Oasis qui deviendra l’endroit où s’abreuver dans le secteur. “On a poussé les cloisons pour avoir un grand espace intérieur de 160m² où un énorme bar en marbre blanc trônera quand on entrera.

L’entrée se fera maintenant du côté de l’allée ArletteGruss, elle aussi en travaux. “On en profite pour refaire carrément les deux terrasses avec un vrai plancher : une première de 170m² et la principale qui fera pas moins de 300m². On veut garder cet esprit friendly qui règne déjà à cet endroit.

À l’intérieur, l’ambiance sera “un mix entre l’esprit Gatsby le Magnifique et jungle chic, annonce la directrice artistique. On assume le côté végétal mais aussi chill avec des canapés en velours où on pourra s’affaler.” Au bar, vous aurez un large choix de bières “avec des locales et des pills” mais aussi une sélection de vins et de cocktails. “On veut vraiment laisser la place à la mixologie tout en restant abordables avec des cocktails autour de 7-8 euros max”.

Dans l’assiette, tenez-vous bien, ce sera du poulet sous toutes ses formes qui viendra directement de la rôtisserie qu’ils vont installer sur place. “On veut aussi construire une friterie attenante pour ceux qui veulent juste choper une frite en passant“, ajoute Manon.

Voilà déjà tout ce qu’on sait sur le nouvel Oasis que la nouvelle équipe espère voir ouvrir au mieux “à la mi-avril“. On aura fini les travaux avant mais on s’est fait une raison. Mais du coup, on travaille à petits pas et on fignole le tout.” Tout ça ne les effraie pas du tout, apparemment. Et tant mieux pour nous.

Et le Quartier Libre dans tout ça ? On vous dit tout ce qu’on sait sur le sujet dans un prochain article cette semaine, promis.