À Wazemmes, le Pop Café veut devenir le lieu de médiation numérique du quartier

Dans Geek, Lille
Scroll par là

Derrière les Halles de Wazemmes, le local d’Alexandre et Vincent a pour ambition de devenir un lieu où on vient prendre son café, tout en parlant aussi bien de la météo que de ses soucis numériques : un problème pour créer son site, une galère de montage vidéo ou de publication sur Insta. Qu’importe le souci, ici, une conso = un conseil.

Alexandre est du coin mais il revient de plusieurs années au Québec où il a beaucoup bossé dans des tiers-lieux numériques et collaboratifs. Son idée, en lançant le Pop Café, c’est de devenir le chaînon manquant entre l’atelier numérique des maisons de quartier et le Fablab. Dans le premier, on a des gens en grande fracture numérique et de l’autre des makers avec déjà des compétences de fifou. “Il manque clairement un entre-deux, un lieu de médiation culturelle et numérique où on pourrait monter en compétence avec du matos dispo, des ateliers proposés, le tout en passant la porte d’un café“, décrit Alex.

En gros, quand vous entrerez dans le Pop Café de Wazemmes, vous pourrez juste vous poser pour papoter avec Vincent, l’un des deux médiateurs du lieu, mais aussi tenter de régler votre problème pour lancer votre wordpress. En fait, ici, une conso = une aide numérique“, résume Vincent. Ce jeune trentenaire vient tout droit du SparkLab de Dunkerque, dont il est originaire, et il touche sa bille sur le dessin vectoriel, 2D et tutti quanti. Vous pourrez lui envoyer votre tonton qui galère à mettre en ligne son annonce sur Le Bon Coin ou votre sœur qui veut ouvrir son e-shop sans savoir par où commencer.

Si la demande est plus poussée, il y aura des ateliers et des formations prévus”, ajoute le médiateur. “Des ateliers payants mais qui resteront accessibles, précise Alex. Car le numérique, ça doit servir à l a coopération.” C’est d’ailleurs pour ça que le Pop Café se monte avec la Fabrique des Quartiers qui leur prête ce local au début de la rue Jules-Guesde.

Matos et conseils

Au delà du fait qu’on pourra venir prendre une conso (café, thé ou encore jus pressé) en chopant deux-trois tips au passage, il y aura de quoi se connecter au Wifi gratos et un accès à des machines qu’on retrouve justement d’habitude dans un Fablab :

  • une brodeuse numérique
  • une imprimante 3D
  • une machine à stickers
  • une machine à coudre

Il y aura aussi cinq PC portables dispos au prêt sur place et un ordi fixe plus performant (pour les montages de vidéos par exemple).

Vincent et Alex.

À l’origine, le Pop Café aurait dû ouvrir au début de l’été. Tout a pris un peu de retard mais il sera prêt quand les lieux conviviaux auront le droit de rouvrir. Et Vincent commence déjà à faire le tour des commerçants du quartier pour se faire connaître et proposer ses services. Le lieu cherche encore aussi son deuxième médiateur (s’il parle arabe, c’est clairement un plus) et compte bien former un bon réseau avec les habitants, les commerçants et aussi les assos du quartier.

Le Pop Café ouvrira au 10 rue Jules-Guesde. Pour suivre le lieu sur les réseaux en attendant son ouverture, c’est sur Insta et Facebook que ça se passe