À Fives, Tipimi lance la Pop’soupe, une soupe suspendue pour les étudiant.e.s et les gens qui ont faim

Dans Ch'est bieau, Lille
Scroll par là

Si vous n’avez jamais poussé la porte de Tipimi, on vous conseille de le faire. Le tiers-lieu de la rue Pierre-Legrand est tour à tour repair café, atelier, lieu d’échanges, coworking, bar et resto. C’est un lieu chaleureux et bien ancré à Fives. Il vient de lancer la Pop’soupe, pour remplir les estomacs des étudiant.e.s en galère et de tou.te.s ceux et celles qui ont faim.

Les temps sont durs pour tout le monde. Mais Tipimi, au lieu de se plaindre de ne pas pouvoir accueillir du public pour des ateliers ou juste un apéro autour du bar, est de ces lieux qui se tournent vers les autres et se demandent comment aider. “L’activité est ralentie depuis l’année dernière, confirme Marie, qui anime le lieu. En septembre, on a proposé de la petite restauration, à 6€ le plat. C’était bien. Et est arrivé le confinement…” Depuis la reprise en décembre, Tipimi propose des brunchs à emporter le samedi.

On propose aussi des kits apéros pour deux personnes“, ajoute Marie. Mais la situation n’aidant pas, les membres de ce tiers-lieu fivois ont vu l’urgence de proposer de l’aide. “On a vu qu’il se passait beaucoup de choses autour de la précarité étudiante, il y a beaucoup de gens démunis qui ont besoin d’aide.” L’équipe de Tipimi se décide alors à proposer, du mardi au vendredi, une soupe pour le midi. On les fait assez complètes, pour qu’elles tiennent bien au corps. On proposera aussi des soupes 100% végétales. Le bol de soupe est à 4€.Et si les client.e.s se sentent généreux.ses, ils et elles peuvent ajouter un ou deux euros à leur commande. “On fait des bâtons sur la vitrine pour montrer combien de soupes suspendues on a en réserve.

Il suffit ensuite à quiconque d’entrer et de demander une soupe suspendue. “On ne demande pas de justificatif, il suffit de demander et on donne“, assure Marie. Voilà, ça c’est pour la Pop’soupe. Mais Tipimi ne s’arrête pas là. “On est normalement un lieu de coworking. On va proposer à des étudiant.e.s de venir travailler ici gratuitement.” Deux places par jour pourront être réservées.

Tipimi est ouvert du mardi au vendredi. Pour la Pop’soupe, vous pouvez passer à partir de midi et jusqu’à la fermeture à 18 heures. Pour le coworking, vous pouvez faire un mail (contact@tipimi.fr) ou un message sur Facebook.