ASCARREAU, l’artiste lilloise qui s’éclate à tatouer vos fringues

Dans Ch'est bieau, Lille
Scroll par là

Et si on tatouait nos fringues comme on tatoue notre peau ? C’est l’idée de l’artiste lilloise ASCARREAU qui propose de personnaliser vos vêtements à l’aide de peintures textiles et feutres colorés. Objectif ? Rendre chaque pièce unique (et canon).

Je fais du dessin et de la custom’ depuis toujours. J’ai toujours customisé ce que j’avais sous la main : des skates, des vinyles… et j’en suis venue à customiser des vêtements“, raconte Anne A.K.A. ASCARREAU. Cette étudiante en commerce, originaire du coin, se décrit volontiers comme une “tatoueuse de vêtements.

Comprenez par là qu’elle propose avant tout une “prestation de customisation, plus que le vêtement lui-même.” En gros, vous pouvez venir trouver ASCARREAU avec une idée de custom’ en tête ou bien piocher dans une sélection de flashs déjà dispos. Comme chez un tatoueur quoi.

@Quentin-Roques

Projets sur-mesure

Les flashs by ASCARREAU “peuvent être fait sur n’importe quelle(s) pièce(s).” Ils s’adaptent à des poches (de jeans, de vestes), des empiècements de dos mais aussi à tous les autres vêtements que vous voulez. “Je fais des projets sur-mesure avec le client. Il me donne ses inspirations, j’essaie de capter sa personnalité et on créé le projet ensemble, de A à Z.” Résultat : chaque pièce est unique.

On vous voit vous demander comment est-ce possible de “tatouer” une fringue. Et bien, c’est armée de peintures spéciale textile et de feutres Posca qu’Annesublime vestes, jeans et autres guenilles. Elle en profite aussi pour broder quelques détails (ou sa signature). Voilà pour la méthode.

Rassurez-vous tout de suite, tout ça résiste bien au temps et au lavage (30° max quand même en machine). Côté finitions, le tout est chauffé et verni bien comme il faut pour assurer la fixation. Pour que le résultat soit au top du top, on vous conseille quand même de ramener un vêtement bien quali et assez épais pour que la peinture adhère correctement.

Et si vous n’avez pas ça sous le coude, vous pouvez toujours piocher dans la sélection de vêtements de seconde main de l’artiste. “J’ai une petite sélection de vestes pour le moment. Ce sont des pièces que je chine un peu partout. L’aspect éthique de mes projets me tient très à cœur et je veux poursuivre dans ce sens. Pour parler grandement, je veux révolutionner le monde la mode éthique“, s’amuse l’artiste. Et bien, c’est tout ce qu’on lui souhaite.

© Maiterama Vintage

Pour laisser Anne relooker votre plus belle veste en jean (ou toute autre fringue), ça se passe par e-mail (ascarreau@hotmail.com). Vous pouvez aussi glisser dans les DM d’ASCARREAU sur Insta et Facebook.