Prévu en mars, le festival roubaisien We loft Music est annulé

Dans Festival, Music in my ears
Scroll par là

Bon, ce n’est pas une surprise, mais ce n’est pas pour autant que c’est marrant à annoncer. Le chouette festival We loft Music, organisé par la Cave aux Poètes, n’aura pas d’édition 2021. Las, les organisateurs préfèrent se concentrer sur 2022.

On les comprend, les membres de l’équipe de la Cave aux Poètes. À force de reporter des dates, on fini par ne plus y croire. Et puis la situation sanitaire n’est pas vraiment meilleure qu’en janvier ou que l’année dernière. Organiser un festival dans tout un tas de lieux très chouettes et très insolites de Roubaix, c’est sympa quand on est sûr qu’il aura vraiment lieu.

Mais là, le flou artistique n’est pas rassurant. “On l’avait déjà reporté une fois, rappelle Juliette Jurga, qui se charge de la com’ pour la Cave aux Poètes. Là, ce n’est plus possible, on s’est dit qu’il fallait arrêter de faire ça.

Espoir 2022

On ne verra donc pas Blick Bassy, Mademoiselle K, Gaspar Klaus, J.E. Sunde ou encore Suzanne jouer dans des lieux aussi improbables que l’hôtel de ville, le conservatoire, l’école nationale de protection judiciaire de la jeunesse… “On va essayer de se concentrer sur l’édition 2022, en espérant que ça marchera cette fois“, annonce Juliette. Parce que 2021 semble prendre le même chemin que 2020. “Notre programmateur nous expliquait qu’il se retrouve face à des tourneurs qui proposent des dates sur 2022, mais rien sur 2021.

Juliette est pragmatique : “On a été les premiers à fermer avec les bars et les restos, on sait très bien qu’on sera les derniers à rouvrir.” Mais ce n’est pas pour autant que la salle va se tourner les pouces en attendant que ça passe.

L’année dernière, la salle avait proposé des chouettes sessions appelées “Ceci n’est pas une cavequi réunissait un nombre restreint de spectateur.rice.s assis.e.s et masqué.e.s… sur le parking de la Cave. “Ça avait bien marché et on s’est dit qu’on allait reproposer ce genre de choses, même hors Covid.” Pareil pour les “Cave sessions”, où une vingtaine de personnes auraient eu la chance de se retrouver face à des artistes folk pour une soirée très intimiste. “Ce sont des formes intéressantes. On va voir ce qu’on peut faire pour cet été.” Gardons espoir.