[Logement] Comment fonctionne l’aide de 1000€ pour l’installation des jeunes actifs

Dans Money Money Money, Un toit sur la tête

Nicolas Huk // Flickr

Scroll par là

Depuis ce jeudi, la nouvelle aide au logement pour les jeunes actif·ve·s de moins de 25 ans et les alternant·e·s peut officiellement être demandée en ligne. On vous explique où la demander et, surtout, on vous liste les critères pour y être éligible.

Depuis plusieurs années, on peut demander une aide à la mobilité de 1000€ sur le site d’Action Logement. Depuis ce 18 février, cette aide a donc été étendue à une autre catégorie : les jeunes qui débutent dans la vie active de moins de 25 ans et les alternant.e.s (pas de limite d’âge pour le coup).

C’est Emmanuelle Wargon, la ministre du Logement, qui en a fait l’annonce ce lundi sur LCI en dévoilant déjà quelques critères de sélection.

On vous file la liste complète juste ici. Il faut :

  • être âgé·e de moins de moins de 25 ans ou être en alternance (contrat d’apprentissage ou de professionnalisation)
  • percevoir un salaire mensuel brut compris entre 30% (467€) et 110% (1711€) du SMIC (qui est de 1 554,58 € brut au 1er janvier 2021).
  • être déjà en locataire (en France) et donc avoir un contrat de location (ça marche aussi pour une coloc’)
  • être employé.e depuis moins de 18 mois lors de la demande et être toujours en poste actuellement. Peu importe si c’est un CDI, un CDD ou encore de l’intérim qui dure.

Si vous avez des doutes sur votre éligibilité, vous pouvez aller la tester directement en ligne juste ici. Une fois que vous êtes certain·e de cocher toutes les cases, on vous conseille de ne pas trainer à faire votre demande. Déjà parce qu’après 18 mois de début de taf ou d’alternance, ce sera mort, mais surtout parce qu’il est bien noté sur le site d’Action Logement que cette “aide au logement des jeunes actifs est soumise à conditions et octroyée dans la limite du montant maximal des enveloppes fixées par la réglementation en vigueur“.

Niveau pièces justificatives, vous pouvez déjà préparer :

  • votre pièce d’identité
  • votre contrat de travail
  • votre bulletin de salait
  • votre bail
  • votre RIB

Le versement se fera une fois votre dossier validé (on ne sait pas le temps de traitement du dossier) et se fera en une seule et unique fois.