Dites bonjour à Ruaridh, le nouveau panda roux du zoo de Lille

Dans Ch'est bieau, Chill, Lille
Scroll par là

Attention, instant mignon. Un nouveau panda roux du nom de Ruaridh (prononcez Roo-ray) vient de déposer ses valises au zoo de Lille. Il rejoint sa nouvelle partenaire Mambo qui commençait sans doute à trouver le temps long, après un an de solitude dans son enclos.

Bon, petit instant chagrin tout de même : Ruaridh vient remplacer Pong, pour celles et ceux qui s’en souviennent. Un panda roux qui a vécu quinze années à Lille mais qui est mort naturellement en février dernier. “Il était un peu devenu l’emblème du zoo, notamment avec son enclos juste à l’entrée“, explique Stanislas Dendievel, l’adjoint délégué à la nature.

Revenons à nos moutons notre panda. C’est un jeune mâle qui vient tenir compagnie à la femelle Mambo présente dans le zoo lillois depuis mars 2018. Il a un an et demi et est né à Edimbourg, en Ecosse. Il est arrivé le 18 décembre et sera présenté au public dès que les zoos auront le droit de rouvrir, ce qui n’est pour l’instant pas possible à cause du Covid.

Pour l’instant, aucune mesure annoncée concernant la réouverture des zoos.

Sauver une espèce menacée

Bon, si c’est un mâle qui a été choisi, vous vous doutez que c’est pour une petite raison. La Saint-Valentin a beau être passée, on espère que Mambo et Ruaridh auront quand même quelques idées derrière la tête. Parce qu’une naissance de panda roux à Lille, on dit oui. L’objectif est avant tout de venir en aide à une espèce menacée.Il reste moins de 10 00 pandas roux sur la planète, c’est très dangereux“, détaille Christelle Libert, une conseillère municipale déléguée au bien-être animal.

Pour l’instant on se rassure : la rencontre entre les deux pandas lillois se passe très bien. Au début, le nouvel arrivant était isolé avec juste un contact visuel de sa future partenaire. Puis au fur et à mesure, la trappe s’est ouverte et Mambo a fini par accepter de partager l’enclos qu’elle possédait depuis un an.