A Lille comme ailleurs, la crise sanitaire a un an

Dans Lille, Santé !
Scroll par là

C’est un anniversaire pas marrant, mais un anniversaire quand même. Voilà un an qu’on vit embourbé·e·s dans la crise sanitaire. Alors on prend son meilleur sourire forcé et contrit et on dit : “Bon anniversaire, crise sanitaire”.

Histoire de rester dans cette folle ambiance, on va juste vous préparer à ce qui arrive : la métropole lilloise est officiellement parmi les plus contagieuses de France. Niveau taux d’incidence (nombre de cas pour 100 000 habitants), on n’est pas dans les niveaux de Nice (plus de 500), mais on se défend avec nos 310 bien tassés. C’est 100 de plus que l’année dernière, et ce n’est manifestement pas près de s’arrêter en si bon chemin.

Le CHU a déprogrammé environ 30% de ses chirurgies non urgentes, ce qui signe le début d’un genre de congestion hospitalière. Si vous voulez tout savoir, c’est à Lezennes et Warneton que le taux d’incidence atteint des records (plus de 1000), mais le reste de la métropole se pose là.