À Wazemmes, Republic Vintage va allier fripes, centre de soin et formation en mai

Dans C'est green, Chill, Lille

Widad, Majoua, Sherine, Miriame et Samya s'occuperont du lieu

Scroll par là

Le 2 mai, si tout se passe bien, un nouveau magasin multifonctions devrait se pointer rue du Marché à Wazemmes. Republic Vintage, pour son petit nom, va allier fringues écolos, couture, centre de soin et même de la formation, le tout au même endroit.

Si la date d’ouverture n’est pas encore sure et certaine, c’est parce qu’un virus se promène encore dans les rues. Rien n’empêche cependant d’entamer les travaux dès cette semaine. Et la future gérante, Widad Aski, est très friande d’écologie. La grande majorité des meubles qui vont être installés dans la boutique sont issus de la récupération.

Le reste des bons points écolos se retrouve dans l’économie circulaire que proposera la boutique. “Etudiante, j’adorais déjà les friperies. Près d’un tiers de mon stock de vêtements provient de là-bas“, explique Widad. Le reste, c’est pareil, tout est issu de la récupération pour ne rien jeter. Parmi ces vêtements, il y aura :

  • Des pièces intemporelles en bon état, vendues telles quelles.
  • Des pièces retouchées par la gérante.
  • Tout le reste qui partira dans la vente au kilos à 20 euros le kilos grand maximum.

Il y une explosion du vêtement de seconde-main en ce moment. Du coup, les prix sont parfois trop élevés“, continue la proprio. Là, le but est de trouver des prix pas trop chers pour favoriser l’achat de vêtements de récupération. La pièce la plus chère étant une authentique robe Karl Lagerfeld, rapidement retouchée, à 60 euros.

Plein d’autres services

La vente de fringues ne sera qu’une partie des services proposés par Republic Vintage. “Je veux proposer un lien entre la mode et le bien-être“. La boutique va donc se diviser en deux parties : la première dédiée aux fripes et la seconde pour des ongleries, épilations, massages, maquillages…

Une autre future fonction importante sera l’atelier couture. Il aura deux concepts importants : la formation et la transformation de vêtements.Ce ne sera pas lancé tout de suite, mais l’atelier de couture permettra de former les gens au chômage“, détaille Widad. Si la gérante a quelques bases en coutures, elle travaillera aux côtés d’une professionnelle qui proposera des transformations de fringues. “Certaines personnes ont du mal à trouver des pièces à leur taille. Ici, elles pourront venir la transformer sans devoir acheter du neuf.”

On reviendra vous donner des nouvelles dès que le magasin aura ouvert ses portes, le 2 mai normalement. On vous donne déjà la prochaine adresse : le 4 rue du marché à Wazemmes.