La team de la Biche et le Renard va ouvrir Chez Bison, son bar-resto végé, rétro et convivial

Dans C'est green, Food Porn, Lille
Scroll par là

Dans une maison à deux pas du centre de Lille, place Saint-Hubert, Candice et Louis vont ouvrir le nouveau bar-resto qu’ils ont en tête depuis pas mal d’années déjà. Ça s’appellera Chez Bison, ça fera resto le midi, bar le reste de la journée et on y mangera que du végé bien bon et bien copieux. Mais patience, l’ouverture ne se fera pas avant septembre.

Il faut bien plus qu’une pandémie mondiale pour mettre à mal l’envie d’entreprendre de ceux et celles qui ont des projets plein la tête. Et dans celle de Candice, il y en a un paquet. La co-gérante de la Biche et le Renard, rue de Gand, en est déjà à son deuxième projet lancé en plein Covid. “En fait, ça fait plus de deux ans qu’on a ce projet de resto en tête, raconte-t-elle. Mais on a eu des galères sur le premier local qu’on avait dans le viseur. Du coup, avec mon associé Louis et la Consignerie, on a fait Bon Signe [leur épicerie apéritive consignée] en attendant.

Mais là ça y’est, c’est parti. Car à la sortie du premier confinement, une agent immobilier a dégoté un joli local sur la place Saint-Hubert, juste derrière le Mama Shelter. “On n’était pas forcément emballés sur l’emplacement au départ. Mais la place a été entièrement refaite, notre future terrasse sera grande et ensoleillée toute la journée et le local, grand et atypique, a du potentiel aussi.” Avec le soutien de Simon, d’Aux Jours Heureux (à la Madeleine), ils ont lancés les travaux pour transformer ces anciens bureaux de l’Abej Solidarité.

La belle place Saint-Hubert.

Go manger végé Chez Bibi

En plus d’y installer une cuisine, le duo va bichonner la déco des 120 m² du lieu. “On veut créer un endroit très convivial avec une bonne touche rétro 70’s avec des banquette en tartan par exemple“, tease Candice. Qu’on débarque en famille, entre potes ou en amoureux·ses, l’objectif reste que tout le monde se sent bien Chez Bibi.

Côté assiette, on part sur du tout végé. “Ce n’était pas le cas au départ, mais je le suis devenue entre temps, explique Candice. Ça correspond maintenant à nos valeurs et on est certains qu’on a pas besoin d’une grosse pièce de viande au milieu de la table pour passer un bon repas convivial entre potes.” D’où le nom Chez Bison d’ailleurs : “chez” pour la convivialité, “bison” parce que l’animal est associé aux repas carné mais reste un herbivore.

Sur la devanture du futur resto, rien ne le laissera penser que le resto ne sert ni viande ni poisson. “On veut surtout mettre en avant l’ambiance. Et casser le mythe du repas végé light ou avec uniquement des salades. On aura aussi des plats hyper copieux, en sauce.” Le midi, la carte sera courte avec deux entrées, trois plats et deux desserts qui tourneront au fil des saisons. “Le soir, on part sur un concept de cuisine de partage, détaille Candice. En gros, ce sera moins qu’un plat mais plus que des planches.”

Les cuisines du lieu attendent d’ailleurs toujours leur chef.fe. Si vous connaissez quelqu’un que ça brancherait pour la rentrée de septembre, n’hésitez pas à contacter Candice ou Louis.

On ne vous quittera pas comme d’hab’ en vous filant les réseaux sociaux du futur spot : il n’y en aura pas. Juste un site internet quand ça ouvrira. Candice, qui gère les réseaux sociaux des différents lieux qu’elle a ouvert, en a un peu ras le bol des algorithmes : “Je me dis que si un resto est bien placé, beau et bon, le bouche à oreille fera le reste.”