Les pizzaïolos de Papà Raffaele vont ouvrir leur cuisine en 100% take away

Dans Food Porn, Lille
Scroll par là

On ne les arrête plus (et on ne voit pas pourquoi on ferait ça, de toute façon). Après Papà Raffaele, Papà Posto, dites coucou à Progetto Napoletano, une cuisine dans le centre de Lille où on pourra retirer sa pizza et aller la manger chez soi.

Attention, ceci n’est pas une dark kitchen. Martin et Charly, les patrons de la Papà Famiglia rejettent le concept de toute leur âme. “On n’est pas dans le mouvement actuel des cuisines dans les caves, confirme Martin. On ouvre un lieu orienté sur la livraison et le take away, mais ce sera une vraie expérience.” Entendez qu’on pourra venir au 16, rue Anatole-France dans l’hyper-centre, se retrouver face au cuistot, voir son four à pizza, kiffer la déco rétro futuriste 70’s… Et repartir avec sa pizza.

Ça fait deux ans qu’on y pensait avec Charly, confesse Martin. Ça permettrait aussi de décharger la cuisine de Papà Raffaele qui fait aussi à emporter. Et avec le Covid, on s’est dit que c’était une opportunité pour nous. Mais on voulait le faire à notre image.” Entendez que vous n’allez pas être déçu.e du voyage si vous choisissez l’option click and collect. “Ça va bien flasher“, assure Martin.

Rince-doigts et bonbons

Dans l’expérience de Progetto Napoletano, comptez aussi sur des instruction précises et claires en vidéo sur le site pour réchauffer votre pizza à la perfection, et des petits plus qui feront la différence. “On a pensé à mettre des rince-doigts, ou des bonbons pour l’haleine dans les sacs. On a aussi réduit au maximum le packaging. Ce sont plein de petits détails qui permettent de faire que ce n’est pas le resto, mais c’est la meilleure expérience qu’on puisse offrir à la maison.

Le local est donc trouvé, mais la Squadra Papà a besoin d’un apport pour contracter les prêts à la banque. Une campagne de crowdfunding a été lancée sur KissKissBankBank. Objectif : 30 000 euros, qui permettront de financer le four à pizza, le pétrin, ou encore le triporteur très rétro mais électrique qui servira à livrer les très grosses commandes. “On s’est dit qu’on n’allait pas quémander de l’argent, alors on a décidé de proposer des contreparties qui permettent de s’y retrouver : les gens avancent dix pizzas qu’ils pourront récupérer quand ça ouvrira, par exemple. Et on a la contrepartie Ad Vitam Aeternam, une pizza par semaine à vie.” Pour ça, il faudra débourser 1000 euros.

L’ouverture est prévue pour le tout début du mois de juin, et aura une autre heureuse conséquence : “On y fera la pâte pour Papà Raffaele, ce qui va permettre de réduire la cuisine et de gagner huit places assises dans le restaurant.” Martin en profite pour teaser aussi une terrasse beaucoup plus grande pour le restaurant. Voilà, c’était la nouvelle bonux.

Pour vous rencarder sur la Papà Famiglia, c’est par ici que la magie opère.