On connaît les dix spots food de Grand Scène, au 31 rue de Béthune

Dans Food Porn, Lille
Scroll par là

Le 31 rue de Béthune, c’est cet immense centre commercial dans lequel vivaient avant les Galeries Lafayette. Maintenant, on parle plutôt là-bas de Décath’, de Citadium mais aussi d’une salle d’escalade et, surtout, de Grand Scène, un énorme food-court avec pas moins de 10 enseignes street-food de Lille et d’ailleurs.

Alors oui, on vous met l’eau à la bouche alors que ce lieu gourmand de 1600m² devait ouvrir ce mois d’avril… et qu’on ne peut toujours pas y aller. La bonne nouvelle quand même, c’est que dès que le gouvernement allègera les mesures sanitaires, on pourra filer là-bas pour rattraper le temps perdu.

L’objectif de Marianne et Geoffroy, les deux patron.ne.s de Grand Scène, c’est de mettre en avant le savoir faire local, la belle bouffe 100% maison, l’innovation culinaire et les folies gustatives. Du coup, on part avant tout sur de l’indépendant et une grosse partie de gens talentueux du coin. Allez on vous fait tout de suite les présentations.

Ceux qu’on déguste déjà

Bernard et Léon

Si vous n’avez jamais goûté les bowls de Winnie et Eglantine, franchement vous ratez quelque chose. C’est un peu la cantine healthy de ceux et celles qui bossent dans le centre-ville de Lille depuis 2019. Elles ont leurs propres recettes maison qui font danser les papilles mais vous pouvez aussi composer votre propre bowl comme un.e chef.fe. Si vous avez un doute, les filles sont là pour remettre dans le droit chemin gustatif.

On vous remet l’article qu’on avait écrit sur le spot lors de son ouverture.

Ataya

A Lille, on connait surtout le chef syrien Bassem Ataya grâce au Refugee Food Festival. Quand il est arrivé avec Reem à Lambersart, il y a 8 ans, ils ont lancé leur service traiteur avec l’envie de faire découvrir la vraie culture culinaire du Levant. Ici, chez Grand Scène, ils vont enfin avoir leur propre resto physique.

Son petit nom ? Ataya, tout simplement. On y mangera du houmous, de la salade fattouche, des kebbés mais aussi le falafaluche, leur sandwich falafel à la faluche du Nord.

Canard Street

On va la faire courte ici puisqu’on se doute que vous connaissez la maison. Née en 2016 aux Halles de Wazemmes, cette enseigne bien canardée a depuis migré dans plein de spots de la ville et même jusqu’à Paris et Reims. Nicolas et Grégoire, les deux anciens étudiants à l’EDHEC à l’origine du concept ont donc remis le couvert en se posant à Grand Scène.

On y mangera comme d’hab’, les fameux burgers, les aiguillettes croustillantes ou le demi-magret… Et puis aussi des tartares, planches de charcuteries ou foie gras bien entendu.

La Güerita

Manon est une jeune cheffe lilloise aficionada des taquerias. Vous l’avez peut-être déjà rencontrée à la Friche Gourmande, il y a maintenant plusieurs années de ça, quand elle bossait avec Juliette pour Smockey Banh Mi. Mais là, elle a lancé son concept toute seule comme une grande.

Elle était d’ailleurs de la partie lors de la nouvelle saison de la Friche l’été dernier, à Marcq. Bref, elle fait de la bonne graille avec des dingo-tacos mega healthy garnis de légumes de saison et autres douceurs locales, légères et savoureuses.

Le Comptoir Volant

Qui habite Lille et n’a pas encore goûté l’un de leurs burgers ? Le Comptoir Volant est quand même devenu une référence en matière de burger en ville. A la base, quand les deux potes César et Grégoire ont lancé le projet en 2013, le Comptoir était Volant car c’était un food truck. Ils se sont sédentarisés dans le Vieux-Lille aujourd’hui et auront donc un nouveau spot chez Grand Scène.

Tamper!

Les bouches sucrées vont êtres ravies de savoir que Tamper! s’occupe du dessert. Et du goûter aussi. Le duo du coffee-shop de la rue des Vieux-Murs sera aussi là avec leurs meilleures recettes comme la babka, leur cinnamon bun, du carrot cake, du banana bread sans oublier leurs incroyables cookies. Ces douceurs seront dispos au bar du spot (on vous en reparle après) tout au long de la journée.

Ceux qu’on a hâte de découvrir

Brutus

Allez on va parler crêpes ici. Ce n’est pas une spécialité lilloise mais on adore en manger par ici, tout le monde le sait. Brutus a été créé par trois potes d’origines bretonnes et normandes : Maxence, Charles et Vincent qui se disent à la fois crêpophiles et cidrologues. Ils ont déjà deux adresses à Paris où ils redonnent un bon coup de jeune à la galette. Et Brutus, c’est pour rendre hommage à Brutus de Bretagne, premier roi légendaire des Bretons insulaires.

Pizzou 

Le concept chez Pizzou, c’est de faire la bonne pizza avec des bons jeux de mots et de bons produits italiens français. Des recettes italiennes mais uniquement avec des produits 100% made in France en somme : des tomates de Provence, des charcuteries d’Aveyron et Corse, du fromages de Savoie, de vrais champignons de Paris…

Kalimera

Ne nous mentons pas, il n’y a pas mille bonnes adresses à Lille pour manger grec. Autant dire qu’on a hâte de goûter au fameux souvlaki de Télémaque. C’est lui qui a fondé Kalimera et après des restos à Londres et Paris, c’est Lille qui va avoir la chance de goûter les recettes de sa Grèce natale. On nous glisse même à l’oreille que tout sera arrosé de l’huile d’olive de la production familiale dans le Péloponnèse.

Mersea 

Fish and chips, fish balls ou fish nuggets… OK on parle bien de street-food de la mer ici. Mais avec des recettes signées Olivier Bellin s’il vous plaît. Oh, c’est juste un chef breton aux 2 étoiles Michelin… Les quatre amis qui ont lancé le concept de Mersea à Paris, il y a déjà plusieurs années, ont donc misé sur des recettes finement élaborées mais aussi des poissons issus d’une pêche responsable.

On pourra aussi déguster à Lille des acras de lieu noir légèrement pimentés et leur célèbre black burger au steak de lieu jaune aux algues.

La Broche 

David et Fabrice sont deux frangins du Nord qui ont passé leurs années étudiantes à se faire des kébabs. Et puis un jour ils ont décidé de faire leur propre recette. Ce n’est que du homemade (pain et sauce compris) et des recettes originales comme la version poutine ou végé. Ah et sur leur broche, c’est poulet français.

Ils ont déjà plusieurs adresses à Lyon et Paris mais ce sera leur première à Lille.

Voilà pour les présentations. Et comme on ne mange pas sans boire. Il y aura un super spot à boissons qui passera de coffee shop le matin à bar à cocktails le soir, de bar à jus en matinée à bar à bières en soirée. le but, c’est aussi de faire des accords mets-boissons de qualité : du ouzo pour Kalimera ou du spritz pour Pizzou par exemple.

On revient très vite avec des images du lieu où les travaux sont en train de se terminer.

Figurez-vous que Grand Scène a déjà un site internet, une page Facebook et un Insta