La Belgique rouvre ses terrasses, ses parcs d’attraction et retire son couvre-feu à partir du 8 mai

Dans Santé !, Voyage Voyage
Scroll par là

C’est une info qui ne va pas passer inaperçue auprès des adeptes de terrasses. Le Premier Ministre belge, Alexander De Croo, vient d’annoncer ce mercredi la réouverture des terrasses des cafés et restaurants dès le samedi 8 mai. A ça vont s’ajouter d’autres mesures comme la réouverture des commerces non-essentiels et la fin du couvre-feu.

Avouez que cette nouvelle donne plutôt tendance à saliver. Comme pour la France, la Belgique a annoncé un confinement de quatre semaines lancé pendant la période de Pâques. A l’heure actuelle, les commerces non-essentiels belges sont donc fermés, ou plutôt disponibles seulement sur rendez-vous, comme chez nous. Cette restriction va prendre fin le 26 avril. En revanche, ne prévoyez pas encore d’après-midi shopping avec vos ami.e.s, faire les boutiques peut se faire seulement avec deux personnes max d’un même foyer.

Cafés et restaurants vont de nouveau pouvoir accueillir des client.e.s mais seulement en terrasse à partir du 8 mai. Avec un nombre limité de personnes et une réouverture totale prévue pour juin.

Autre point important qui risque de plaire à beaucoup : le couvre-feu va également prendre fin à partir du 8 mai. A la place, il sera remplacé par le droit de se réunir à trois personnes grand maximum de minuit à 5 heures du matin.

Tout le reste des bons points à savoir est juste là :

Cliquez pour agrandir.

Une nouvelle vient de tomber : Bellewaerde, Walibi ou même Pairi Daiza vont également rouvrir leurs portes au public. Une bonne nouvelle pour les amateu.trice.s de sensations fortes et d’animaux. Cela concerne évidemment tous les parcs, et tous les zoos belges.

Difficile de savoir concrètement ce que ça va changer pour les Français.e.s et notamment les frontalier.e.s. On avait fait un point récemment sur ces mesures. Se rendre sur un territoire étranger sans motif essentiel est toujours interdit chez nous. Reste à voir ce qui va changer, ou pas, dans les semaines à venir.