L’Opéra de Lille est le premier de France a obtenir une certif’ développement durable

Dans Culturons-nous, Lille
Scroll par là

C’est une première en France : l’Opéra de Lille vient d’obtenir la certification internationale ISO 20121 qui reconnaît son management responsable sur le plan social et environnemental. Ça passe par exemple par le don de costumes, l’installation de ruches sur le toit ou encore l’emploi de vrac et de bio pour le catering des artistes.

Il paraît que le vert porte malheur sur scène. Mais ça n’a pas empêché l’Opéra de Lille de mettre en place tout un tas de pratiques plus green depuis 2016. Les équipes du lieu culturel ont intégré dans leurs habitudes de travail plusieurs actions et de nouveaux comportements pour rendre le fonctionnement de l’Opéra plus durable.

Pendant la saison 2019-2020 par exemple, 20 tonnes de décor et 40 mètres linéaires de costumes ont été donnés pour qu’ils aient une seconde vie. Il y a aussi eu des dons de matos informatique inutilisé à des assos étudiantes ou encore l’arrivée du vrac et du bio pour le catering des artistes. Pour éviter trop de plastique, des gourdes sont distribuées aux salarié.e.s et il y a même des ruches installées sur le toit de l’Opéra.

Cette politique lui vaut donc cette nouvelle certification internationale. Mais elle englobe aussi une grosse part de social avec des mesures plus égalitaires. Au niveau de l’équipe, ça passe par exemple par un engagement sur l’égalité salariale entre les genres. Et au niveau du public, on parle surtout d’une meilleure accessibilité : des tarifs adaptés pour être plus inclusif (pour les jeunes notamment), un bus-opéra pour aller chercher les personnes isolées, des visites du lieu en LSF ou encore le fait d’avoir des spectacles en audiodescription.