On a visité Wojo, l’espace de coworking du 31, rue de Béthune

Dans Chill, Lille, WorkWorkWork
Scroll par là

Pas la peine de faire durer le suspense cent ans : Wojo est un très bel endroit. Le designer lâché dans les plus de 3 000m2 du lieu a eu un genre de carte blanche et s’est manifestement fait plaisir. Ouvert depuis fin janvier, c’est un de ces lieux cachés de Lille qu’on aime vous faire découvrir.

Un espace de coworking, en temps de Covid, est un lieu difficile à faire vivre. Le télétravail a poussé les gens à rester chez eux. Pourtant, rue d’Amiens, dans l’immeuble fraichement rénové du 31, rue de Béthune (anciennement les Galeries Lafayette), Wojo propose des espaces tellement vastes qu’il est vraiment difficile d’imaginer la distanciation sociale non respectée. “On est sur 3 400m2 de bureau, rappelle Sandrine Lausanne, qui gère le lieu. On a deux deux niveaux : le rez-de-chaussée et le troisième étage.” Le premier et le second étages sont réservés à la SNFC et à France Télévision, si vous vous posiez la question.

Au rez-de-chaussée, les espaces de coworking ont été intelligemment pensés, et le design est donc très soigné. On y trouve une première chouette terrasse, des casiers fermés, un bar heureux détenteur d’une licence III, bientôt une salle très zen pour jouer à la PS5 (oui), et des salles de réunion de grande capacité. Les cerf-volants de Berck, Matisse et la Braderie de Lille sont les thèmes choisis pour décorer ces salles. Et le designer parisien Bonkers qui a imaginé ces lieux n’a mis aucune bride à son imagination.

Au troisième étage, des bureaux et des salles de réunion sont louables à l’heure, à la journée, à la semaine, au mois, à l’année… “On est très flexibles“, promet Sandrine Lausanne. Côté tarif, ça commence à 15 euros HT la demi journée, 25 euros HT la journée. Si vous souhaitez prendre au mois, les prix démarrent à 215 euros.

C’est à cet étage qu’on trouve aussi une tisanerie, des balcons, des patios et des petites terrasses un peu partout, et un rooftop que n’importe quel lieu accueillant du public envierait. Un chouette endroit, quoi.

Pour visiter le lieu, on vous conseille de vous rendre au 19, rue d’Amiens. Et Wojo a un site internet.