La 5G sera déployée à Lille le 15 juillet

Dans Lille, Santé !
Scroll par là

Si vous avez eu un téléphone portable ces dernières années, vous savez qu’on est passé assez rapidement de la 2G, à la 3G puis à la 4G. La suite logique, la 5G, a connu un coup d’arrêt lorsque la ville de Lille, en octobre dernier, a voté un moratoire sur son déploiement. Mairie et opérateurs ont trouvé un terrain d’entente, sept mois plus tard.

Reprenons : depuis l’année dernière, les quatre principaux opérateurs – Orange, SFR, Free et Bouygues – déploient la 5G sur le territoire français. Le truc, c’est qu’à Lille, même si ce n’est pas du tout dans ses attributions légales, le conseil municipal vote en octobre dernier un moratoire sur la 5G. Traduction : elle ne sera pas déployée à Lille tant que le conseil n’en saura pas plus sur les risques sanitaires liés aux ondes électromagnétiques utilisées par la nouvelle technologie. En vérité, la ville n’a pas de pouvoir contraignant : les opérateurs auraient parfaitement pu changer leurs antennes sans se soucier de ce que pense le conseil municipal. Mais tous ont fait le choix de jouer le jeu et de discuter avec la mairie.

En conférence de presse réunissant mairie et opérateurs ce jeudi matin, Martine Aubry rappelle ce que le conseil municipal attendait avant de lever le moratoire : “Il y avait deux étapes préalables : le rapport de l’ANSES qui a été publié fin avril, et le débat citoyen qui a été mené dans les instances de démocratie participative.Ledit rapport de l’Anses s’est montré rassurant concernant les risques sur la santé : la 5G ne présente pas de risque sanitaire “au regard des données actuelles“.

Lille cernée par la 5G

Quand à la consultation citoyenne, il en est sorti que les gens interrogés se sont montrés impatients de passer à la 5G. Plus rien ne bloquait donc la mairie, qui a donc décidé de lever le moratoire et de rédiger une charte commune avec les quatre opérateurs. Dans cette charte, tous s’engagent à informer correctement les riverain·e·s de l’installation d’antennes relais, de limiter leur exposition aux ondes électromagnétiques, et de favoriser le recyclage et l’inclusion numérique.

Tout ça va donc permettre aux opérateurs de se mettre en ordre de bataille pour lancer officiellement la 5G le 15 juillet à Lille. Si vous voulez tout savoir, Orange et SFR sont déjà prêts. Pour vous faire une idée, la 5G est déployée déjà dans de nombreuses villes de la métropole lilloise. Le réseau Orange entoure par exemple Lille : on capte en 5G à Loos, Haubourdin, Sequedin, Marcq-en-Baroeul, Lambersart, Mons-en-Baroeul et Lezennes, mais pas encore Tourcoing et Roubaix. Villeneuve-d’Ascq et Ronchin ont voté un moratoire du même tonneau que celui de Lille en 2020.