Le festival Bière à Lille va poser ses fûts à Grand Palais en septembre

Dans Bière, Festival, Lille
Scroll par là

Une semaine de dégustations dans des bars et restos de la métropole lilloise. Des dizaines de brasseries qui viennent d’ici et d’ailleurs le camion chargé de munitions pour tenir un weekend entier. Des ateliers avec des chef·e·s, des dégustations, un marché de créateur·rice·s. C’est Bière à Lille, et ça va se passer du 13 au 19 septembre.

C’est très cool de remettre ça“, reconnait Charlie, qui organise le festival avec son asso Culture B et l’Echappée Bière. D’ordinaire, l’événement prend place à la gare Saint-Sauveur. “Mais le lieu sera fermé pour des travaux d’isolation. Et en 2019 (la dernière édition), c’était limite trop petit.” Douze mille personnes qui se pressent pour découvrir les 74 brasseries présentes sur deux jours, c’est clair que c’est un beau score.

Le festival démarrera par cinq jours de dégustations et d’ateliers dans les bars et les restos participants de la métropole lilloise. Le concept a prouvé sa réussite : des brasseries se maquent, le temps d’une soirée, avec un bar ou un resto pour proposer un moment de dégustation, de découverte, d’accord mets et bières. Les participant·e·s découvrent autant la brasserie que le lieu, et sortent de là content·e·s d’avoir appris une foultitude de nouvelles choses sur la bière. “On n’a pas encore relancé les bars et les restos pour cette édition, confie Charlie. Ils ont d’autre chose à faire en ce moment.” Le programme arrivera donc plus tard, dans le courant de l’été.

Grand Final

Le festival sera couronné par le Grand Final, qui se déroulera donc à Grand Palais cette année. “On aura plus de brasseries que la dernière fois, et on attend 15 000 personnes.” Le lieu ouvre de nouveaux horizons à l’orga. “On va accentuer la dimension food avec des chef·fe·s invité·e·s qui cuisineront en direct, des foodtrucks, une offre culinaire constante. On veut aussi augmenter la présence des commerçant·e·s de bouche.” Parce que la reine de la fête, la bière, s’accompagne volontiers de nourriture de qualité.

Les brasseries, maintenant. En 2019, plus de soixante-dix pros de la bière avaient fait le déplacement. “On espère en avoir bien plus cette année. Et on va garder la même proportion : 1/3 de brasseries régionales, 1/3 de brasseries nationales, 1/3 de brasseries étrangères“. Un doux mélange qui vous permettra autant d’aller dire bonjour au brasseur du coin de votre rue que de découvrir des brasseries d’ailleurs. Nouveauté cette année : l’entrée sera payante, avec de la dégust’ comprise. “On a plusieurs formats pour l’entrée, notamment pour ceux qui ne boivent pas. Dans tous les cas, on souhaite rester le plus accessible possible.

On vous résume donc : le BAL, ce sera du 13 au 19 septembre. Pour suivre l’actu du festival, rendez-vous sur ses réseaux sociaux : Facebook ou Insta, et sur son site internet.