Musique amplifiée, conso ou achat d’alcool à emporter : le point sur ces interdictions dans le Nord

Dans Dans la rue, Lille, Santé !

© Patrick JAMES / Archives La Voix du Nord;

Scroll par là

Diffuser de la musique amplifiée lors d’une manif, ramener des bouteilles houblonnées pour faire apéro à Vauban, se faire remplir son reste de bière dans une éco-cup par un bar sans s’asseoir. Tout ça est interdit par plusieurs arrêtés depuis plusieurs mois dans tout le département du Nord. Certains devaient prendre fin en juin mais la préfecture vient de les prolonger : on fait le point.

Depuis fin février, plusieurs arrêtés préfectoraux sont tombés “en vue de ralentir la propagation de l’épidémie du Covid-19” dixit la Préfecture du Nord. Parmi eux, on retrouve par exemple :

  • l’interdiction de diffusion de musique amplifiée sur la voie publique
  • l’interdiction de consommer des boissons alcoolisées sur la voie publique

Ces deux interdictions sont entrées en vigueur fin février pour éviter que les manifs ou marches ne se transforment en teuf géante (bon, pour la parade du LOSC, on repassera) et aussi éviter les rassemblements de jeunes (et de moins jeunes) dans les parcs lillois pour des apéros à l’aube des beaux jours.

Et il faut rajouter depuis le 21 mai dernier, l’interdiction de la vente à emporter de boissons alcoolisées sur la voie publique et ça vaut donc pour “les débits de boissons (bars et restaurant), lorsqu’elle n’est pas accompagnée de la vente de repas“. Cet arrêté est arrivé quelques jours après la réouverture des terrasses et il a pour objectif “d’éviter les regroupements de personnes alcoolisées qui consommeraient de l’alcool sur la voie publique“, explique la Préfecture du Nord. Ce dernier court au moins jusqu’au 9 juin.

Prolongation (bis)

On ne va pas débattre ici du bien-fondé de ces arrêtés mais on vous tient juste au jus de leur prolongation ou non. Car les deux premiers avaient déjà eu droit à la leur jusqu’au 1er juin. Du coup, on a passé un coup de bigo à la préfecture pour savoir si de nouvelles prolongations étaient dans les tiroirs. Et… oui.

Le 1er juin au soir, la Préfecture du nord a publié trois nouveaux arrêtés :

  • l’interdiction de diffusion de musique amplifiée sur la voie publique est prolongée jusqu’au 18 juin inclus. Seule la diffusion de messages revendicatifs lors de manifs est autorisée avec une sono.
  • l’interdiction de consommation de boissons alcoolisées sur la voie publique et les espaces publics (coucou les jardins publics) est prolongée jusqu’au 30 juin inclus. En gros, jusqu’à cette date (au moins) l’apéro, c’est à la terrasse d’un bar, d’un resto ou chez vous, mais pas à Vauban ou à Lebas.
  • l’obligation du port du masque pour les plus de 11 ans en agglomération est prolongée jusqu’au 30 juin. Oui, on en avait pas encore parlé mais au moins vous le savez aussi.

Si vous bravez ces interdictions, l’amende est toujours salée car elle est toujours de 135€.

Pour retrouver l’arrêté complet, il faut vous rendre dans le site de la préfecture (c’est le recueil n°125 du 1er juin 2021).