Ce jeudi, une éclipse partielle de Soleil sera visible depuis Lille

Dans Ch'est bieau, Lille
Scroll par là

On ne peut pas vous dire que c’est le phénomène de toute une vie parce que vous lirez plus bas que c’est relativement fréquent. Mais ce jeudi, entre 11 heures et 13 heures, la Lune va se mettre entre la Terre et le Soleil. On pourra en admirer – un peu – les effets depuis Lille.

On a envie de vous dire que c’est une question de chance. Quand la Lune passe devant le Soleil, elle bloque du coup son rayon, il fait nuit en plein jour, et les gens, avec des lunettes spéciales, admirent le show. Mais pour cela, il faut avoir la chance d’être au bon moment dans la bande de centralité de l’éclipse annulaire, la zone dans le monde qui est parfaitement alignée avec la Lune et le Soleil. On vous traduit : la Lune ne tourne pas autour du Soleil en suivant l’axe de l’équateur mais suit son propre bonhomme de chemin.

La bande de centralité sera au niveau du Canada, jeudi, confirme Marc Fouchard, maître de conf’ en astronomie à l’Université de Lille et patron du DU en astrophysique dont on vous avait déjà parlé. Elle passera par le Pôle Nord et finira à l’Est de la Sibérie. C’est là qu’on voit que la Lune cache complètement le Soleil et est entourée d’un disque lumineux. La bande de centralité est finalement très étroite, alors que la bande partielle est bien plus vaste.” On vous le donne en mille : le Nord se situera dans cette zone.

15.9%

Ce jeudi entre 11 heures et 13 heures, il sera donc possible de voir cette éclipse partielle. “De Lille, la Lune va cacher le Soleil à hauteur de 15,9%. Comme ça, ça paraît pas lourd, mais la Lune cachera bel et bien le Soleil. “Si on ne sait pas qu’il y a une éclipse, reconnaît Marc Fouchard, on pourra très bien ne pas s’en apercevoir.” Mais si on se prépare un peu, notamment en s’équipant de lunettes certifiées safe (certains opticien,ne·s en vendent) pour l’observation directe du Soleil, on verra clairement le phénomène. N’allez pas vous amuser à chercher les 16% de Lune avec vos lunettes de soleil classiques, vos yeux ne le supporteront pas.

Et si vous préférez suivre ça en ligne, l’IMCCE (l’Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides) dont l’observatoire de Lille dépend, fera un direct sur sa chaîne YouTube pour l’occasion.

Sinon, il reste de la place pour le DU d’astronomie, ouvert à tous et toutes (dans la limite de 18 places).