Frichti, le service de plats préparés maison et de courses à domicile, arrive à Lille

Dans Food Porn, Lille
Scroll par là

C’est une histoire qui a démarré à Paris et qui fait des petits dans d’autres villes de France. Le service de bon manger tout prêt ou à cuisiner arrive à Lille la semaine prochaine. Les premiers livreurs sillonneront la ville dès le 15 juin.

Frichti a été créé en 2015, raconte Gabrielle Molina, qui a intégré l’équipe il y a trois ans. C’est un couple d’entrepreneurs, Julia et Quentin, qui en avaient marre de commander des sushis trop chers et bourrés d’additifs. Ils voulaient une offre en livraison qui soit bonne et abordable.

Voilà que Frichti démarre avec une offre de plats préparés livrés le midi et le soir aux quatre coins de Paris. “Tout est fait le jour-même, et c’est une cuisine sans additif, ni conservateur“, assure Gabrielle. Les consommateur·rice·s ont le choix entre une trentaine de plats différents, de l’entrée au dessert.On a du veggie, du vegan, du sans féculent, sans viande, sans poisson… L’idée, c’est de contenter autant celui ou celle qui veut une salade que celui ou celle qui a envie d’un gros plat de pâtes.

Le premier prix démarre à un peu moins de 7 euros. Tartes, gaspachos, poulet grillé et ratatouille à l’estragon, dahl d’aubergine, curry de cabillaud, panacotta, banoffee, riz au lit, salade de fruits… Le choix est vaste et alléchant.

En 2018, Frichti étend encore son offre avec l’ouverture d’un supermarché virtuel. “On s’est mis à livrer des produits frais et de saison, là aussi sans additif ni conservateur.” On trouve alors de tout : légumes, fruits, viandes, poissons, crèmerie, conserves, produits ménagers… “On a beaucoup développé cette partie. On a aujourd’hui 1300 références.La promesse de Frichti : livrer en une vingtaine de minutes, quelle que soit la commande.

Des produits locaux, aussi

Tout cela débarque donc à Lille mardi prochain. “On va livrer dans beaucoup de quartiers : le centre, le Vieux-Lille, Euralille, Vauban, Wazemmes, Moulins, Fives et Hellemmes.” Dans un premier temps, les plats seront cuisinés à Paris dans la nuit et partiront dès potron-minet (trop tôt, ça veut dire) à Lille. “Ça aura le même niveau de fraîcheur qu’à Paris“, promet Gabrielle.

Pareil pour la partie supermarché. “Sauf pour les produits frais et locaux. Pour les fruits et légumes, par exemple, on va travailler avec Marion Fortoul, qui était RH à Paris, et qui a tout plaqué pour reprendre l’exploitation agricole de son père“, à Herlies. Landemaine fournira le pain, Brique House les bières et Philippe De Bie les gaufres. Pour le reste, ce sera Beillemaine qui se chargera du ravito crèmerie. Du beau monde quoi.

Il sera possible de s’abonner à Frichti pour avoir la livraison gratuite, peu importe sa fréquence. “Ça coûte 3,90 euros par mois et c’est remboursé en une livraison, précise Gabrielle. Et pour ceux qui ne sont pas abonnés, le prix de la livraison varie en fonction du jour et de l’heure. Mais ça n’excède jamais 3,90 euros.

Pour voir à quoi ressemble Frichti, on vous met un site internet.

PS : si vous cherchez du taf, sachez que l’équipe lilloise a encore besoin de bras. On vous met un lien pour toutes les offres dispos, et un autre pour devenir coursier·e.