En plein centre-ville, l’EGC accompagne ses étudiants tout au long de leur parcours

Dans Article Sponsorisé, La Fac, Lille
Scroll par là

Article sponsorisé @CCI Formation Hauts-de-France

Parfois, on passe devant des bâtiments sans imaginer ce qui se cache derrière la façade. Rue de l’Hôpital-Militaire, en plein centre ville de Lille, l’école de gestion et de commerce forme depuis 25 ans les étudiant·e·s dans un programme ambitieux et varié.

Pas évident, quand on sort du lycée, de savoir exactement ce qu’on veut étudier. La foule de formations et de cursus proposés aux futur·e·s étudiant·e·s peut intimider. La bonne solution, c’est donc, pour les premières années, de rester dans un cursus général. Pour ceux et celles qui ne se sentent pas de tenter la fac, l’EGC propose un bachelor en commerce et marketing généraliste.

Et l’avantage principal de l’école lilloise, c’est sa dimension à taille humaine. “C’est une école où tout le monde se connaît“, confirme Victor, en cinquième année à l’EGC. Il y a fait tout son cursus, et reconnaît volontiers la proximité des étudiant·e·s avec les intervenant·e·s professionnel·le·s et l’équipe pédagogique.

L’école a donc un cursus généraliste en bachelor, et deux formations différentes pour atteindre le bac+5. Tenez, ça donne ça :

  • Bachelor en marketing, commerce et gestion (Bac+3)
    Commun à tou·te·s les étudiant·e·s, il inclut des stages dans les premières années, une mission de quatre mois à l’étranger et de l’alternance possible dès la deuxième année. Il est possible d’intégrer le bachelor en admission parallèle en deuxième ou troisième année.
  • Diplôme en ingénierie d’affaires (Bac+5)
    Deux années après le bachelor pour se spécialiser dans la vente et la négociation complexe. Un diplôme qui s’obtient en alternance uniquement.
  • Diplôme en développement d’affaires à l’international (Bac+5)
    Là aussi, en alternance, et là aussi, après trois années d’études, la formation se concentre sur les carrières à l’international, comme son nom l’indique.

L’avantage d’étudier dans une école de taille humaine, c’est que les étudiant·e·s se font accompagner tout au long de leur cursus. “Mon travail consiste à bien comprendre le profil et les attentes de l’étudiant·e pour l’aider ensuite à trouver la meilleure alternance“, précise Loïc, chargé de formation à l’EGC. C’est lui qui a trouvé l’entreprise dans laquelle Victor termine son alternance. “Je ne savais même pas que j’avais postulé, s’amuse l’étudiant. L’entreprise m’a appelé en me disant que l’école lui avait envoyé mon CV.

Si ça vous branche, l’EGC a un site internet avec toutes les infos pour les admissions.

Article sponsorisé @CCI Formation Hauts-de-France