Une borne de collecte s’est installée à Saint Sauveur

Dans C'est green, Lille

Photo @Interphaz

Scroll par là

Si vous avez des affaires qui trainent chez vous et que l’écologie ça vous branche, vous pouvez utiliser la borne de collecte Citytri. Elle est dispo depuis le 26 juin à Saint So et permet de récupérer pas mal d’objets qui seront réutilisés par des entreprises.

Citytri, c’est le nouveau bébé de l’asso Interphaz : “Le Laboratoire de la transition écologique a lancé un appel d’offre en 2020. On a réfléchi et on a décidé de créer cette borne de collecte“, explique Eloïse, la chargée de projets collectifs de l’asso. Pour sa construction, Interphaz s’est aidée de cinq jeunes, français et étrangers, toutes et tous en étude avec la spécialité section européenne.

On vous explique vite fait à quoi ça sert. On vide ses placards et on trouve plusieurs objets dont on ne se sert plus. Il reste à faire quelques pas jusqu’au cours Saint So, on arrive en face de la borne Citytri et on dépose tout, et de façon gratos évidemment. Ensuite, entreprises et assos pourront venir se servir afin d’utiliser les matériaux pour d’autres constructions.

Citytri est entièrement en bois pour ne pas utiliser de matériaux polluants. Même les bâches installées pour protéger de la pluie sont issues de la récupération“, continue Eloïse. Pour l’instant, elle est accessible au cours Saint-So mais va changer d’emplacement vers début octobre. Pas encore possible de vous dire à quel endroit elle va déménager “mais ce sera toujours sur Lille est facilement atteignable“.

Que mettre dedans ?

C’est parti pour entrer un peu plus dans les détails. Si vous tombez nez à nez avec la borne de collecte, vous verrez huit boites. Chacune d’entre-elles peut contenir des objets différents. Voici ce que ça donne :

  • Une pour des lunettes et les étuis à lunettes, même si les objets sont abimés
  • Une pour les collants en nylon, peu importe leur état
  • Une pour les livres, à l’exception des dictionnaires, des encyclopédies et livres scolaires
  • Une pour les chaussettes, elles peuvent être par paires ou seules mais ne doivent pas être trouées
  • Une pour les soutiens gorges, tout est accepté
  • Une pour les masques chirurgicaux, tous les états sont acceptés
  • Une pour les mégots
  • Une pour le linge de maison, plus précisément des draps, serviettes de bain et linges de table peu importe l’état
  • Bonus : un autre endroit de la borne de collecte est dédié aux pneus de vélo, à condition que le pneu ne soit pas crevé et que le crampon ne dépasse pas trois millimètres.

On vous donne quelques petits exemples d’utilisation de vos dons : au niveau du linge de maison récupéré, c’est l’asso les Recoupettes qui en a besoin afin de faire des ateliers d’initiation sur l’art du fil, des accessoires textiles comme des cotons démaquillants, des sachets de thé sans oublier les pochettes de mouchoirs. Niveau soutifs, ils sont tout simplement remis à neuf, puis revendus afin d’éviter les déchets inutiles. Puis si jamais vous vous demandez ce que font les livres dans tout ça, c’est l’asso Bicloubook qui en a besoin pour les revendre à prix très réduits.

Pour être écolo et vider un peu le bazard de chez soi, on peut se rendre au cours Saint So de midi à 20h45, du mercredi au dimanche jusqu’à début octobre.