A Aulnoye-Aymeries, les concerts de C’est Extra se feront debout, avec Vladimir Cauchemar et Thylacine

Dans Article Sponsorisé, Festival, Lille

© Sarah Bastin / Les Nuits Secrètes

Scroll par là

Article sponsorisé @NuitsSecrètes

Qu’il fait bon se projeter dans un festival de musique avec des gens debout qui pourront donc danser, chanter et kiffer leur vie tranquillement. Le week-end des 23, 24 et 25 juillet, à Aulnoye-Aymeries, le festival C’est Extra organise trois soirées de concert sous l’Eden. Avec du beau monde.

C’est l’ascenseur émotionnel, depuis quelques mois, à Aulnoye. Les Nuits Secrètes sont annulées. Mais l’asso organisatrice décide de créer C’est Extra pour les remplacer. Mais les concerts devront être assis. Puis en fait, vu que le Covid semble ne pas aimer l’été, les festivalier·e·s n’auront plus le fessier vissé à une chaise. Du coup, histoire de fêter ça, l’orga rajoute des noms à un line-up déjà très respectable.

Voilà le programme complet des trois soirées :

  • 23 juillet : Yseult, Ladaniva, Vianney et Folamour
  • 24 juillet : Prudence (la voix de The Do), Pomme, Thylacine et Feu! Chatterton
  • 25 juillet : YN, Georgio, Jossman, PLK, et Vladimir Cauchemar

L’autre excellente nouvelle qui vient accompagner ce programme, c’est que le nombre de places dispos s’est soudainement décuplé : les chaises, ça prend de la place. Quand on les enlève, tout d’un coup, on peut mettre beaucoup de monde sous l’Eden, la scène des Nuits Secrètes.

Avant ça, une expo photo et des parcours secrets

On vous en avait déjà parlé, mais sachez que C’est Extra ne se résume pas à un week-end fin juillet. Dès le 10 juillet, il y aura de quoi s’enjailler dans l’Avesnois. L’asso des Nuits Secrètes a prévu une belle expo photo éparpillée façon puzzle dans toute la ville, faite de clichés de jeunes photographes d’un peu partout. Il sera possible de suivre un parcours de balade, de voir la ville comme vous ne l’avez peut être jamais vue, et de vous faire plaisir avec des photos d’art en version grand format.

Il sera aussi possible de vous faire des parcours secrets : plusieurs sont proposés les week-ends du 10 et du 17 juillet. Pour ceux qui découvrent le concept : vous réservez votre place, on vous donne rendez-vous à un point de la ville, et vous vous laissez guider par des bénévoles vers un lieu tenu secret. Arrivé·e à destination, vous assistez à un concert dont le nom des artistes est également tenu secret. Tout ce qu’on peut vous dire, c’est que si vous avez lu la qualité du line-up de l’Eden, vous pouvez vous faire une idée du niveau des parcours secrets. Haut, élevé, le niveau. Très élevé.

Sinon, la billetterie, c’est par là. Pour une soirée de plaisir auditif, il vous en coutera 30 euros. Pour les parcours secrets, comptez 10 euros par tête de pipe. C’est Extra! a des réseaux sociaux : FacebookInstagram.

Article sponsorisé @NuitsSecrètes