L’Aéronef cherche ses bénévoles pour la saison prochaine

Dans Lille, Music in my ears
Scroll par là

Filer un coup de main en cuisine pour les artistes, servir des godets au bar, participer aux ateliers d’action culturelle qui émaillent la saison musicale de l’Aéro… Pour les fous-fans de musique que vous êtes peut-être, la salle de concert de Lille lance sont appel à bénévolat pour la rentrée.

On est une association, rappelle Thomas Caumartin, en charge des bénévoles à l’Aéro. Et que serait une asso sans ses bénévoles ?” Chaque année, une centaine d’amateur·trice·s de musique de Lille et d’ailleurs est recrutée pour apporter un soutien aux équipe de l’Aéro. “Iels ont plein de mission devant et derrière le public : iels aident à préparer les loges, à faire le catering pour les artistes, iels participent aux ateliers qu’on propose toute l’année, on tente de les sensibiliser à la problématique du développement durable, et les soirs de concert, iels sont à la billetterie, au bar, à l’accueil du public…” En fait, bénévole à l’Aéro, c’est comme être bénévole dans un festival, mais tout au long de l’année, et selon vos disponibilités.

Ce que j’aime, c’est quand les bénévoles disent qu’iels sont dispos tout le temps, mais certain·e·s ne sont dispos qu’une fois par mois, et c’est très bien comme ça.” Si vous préférez le rock à l’electro, Thomas le prendra aussi en compte quand il établira les plannings.

Parité et mixité

Pour devenir bénévole, il faut montrer qu’on est motivé·e, et… attendre son tour. “Il y a beaucoup de demandes pour peu d’élu·e·s“, admet Thomas. Chaque été, les bénévoles de la saison passée sont appelé·e·s à renouveler leur souhait de poursuivre à la rentrée. “On a un taux de reprise de 70 ou 80%, la plupart du temps. Ce qui fait qu’on a donc 20 ou 30 places pour de nouvelles personnes.

Si vous avez envie de tenter votre chance, on vous conseille de remplir ce formulaire qui permettra à Thomas de savoir qui vous êtes d’ici le 7 septembre. “Je fais attention à la parité, et aussi à la mixité. Je cherche des actif·ve·s, des étudiant·e·s, mais aussi des gens en recherche d’emploi. C’est très important d’avoir une équipe la plus hétérogène possible.

Après le 7 septembre, Thomas fera un tri des candidatures, confirmera avec les bénévoles potentiel·le·s qu’iels sont toujours motivé·e·s, et essayera de faire un choix le plus juste possible. “Je constituerai aussi une petite liste d’attente. Ensuite, il y aura une réunion d’informations avec les nouveaux·elles bénévoles, puis la même semaine, une soirée de rencontre avec les ancien·ne·s.” Et ce sera parti pour une saison de gros kiff.

On vous laisse avec le formulaire, à nouveau, et le site de l’Aéro, qui au passage a dévoilé une bonne partie de sa programmation (alléchante) pour la saison prochaine.