Beertastic, la plateforme nordiste qui vous permet d’acheter directement à votre brasseur

Dans Bière, Lille

Photo @Beertastic

Scroll par là

Ce n’est pas le mot le plus simple à prononcer, mais c’est un endroit chouette ou faire son marché malté. Beertastic est une nouvelle plateforme qui vous met, amateurs de bière artisanale, directement en contact avec les brasseurs. Une riche idée, si vous voulez connaître notre avis.

On a tous une passion pour la bière artisanale. Aucun de nous n’est du genre à acheter de la bière en supermarché.” Le ton est donné par Igor, l’un des quatre patrons nordistes de Beertastic, qui a ouvert ses portes digitales en mai dernier. L’idée vient en fait de Grégory, avec qui il a travaillé, dans une autre vie. Et c’est ce dernier qui a proposé à Laurent (directeur d’exploitation de la Brasserie du Catteau, et avant, derrière le comptoir du Bistrot de Saint-So) et Julien (“mon meilleur ami et parrain de ma fille“) à rejoindre le mouvement.

Sur le papier, l’idée est toute simple : les brasseurs n’ont pas le temps de faire de la bonne bière et de gérer une boutique en plus. Beertastic leur propose de faciliter cette partie en leur offrant (sur abonnement) les outils pour avoir une boutique en ligne très simple, aux côtés de confrères brasseurs de toute la France. “Beertastic, c’est une place de marché où on peut trouver les boutiques des brasseries artisanales et indépendantes“, décrit Igor. Une market place où chacun a sa page, décide de ses prix, et où les amateurs de bière peuvent autant trouver leurs bières fétiches qu’en découvrir de nouvelles.

Brasseries de tout le pays

On simplifie le process de commande pour les brasseurs, détaille Grégory. Ils ne gèrent pas les frais de port, on fournit la cartonnerie adaptée à l’envoi par messagerie.” Et le fondateur insiste : “C’est de la vente directe depuis la brasserie.” Lui et ses associés n’interviennent pas, et les bières vont de la brasserie directement chez le client, sans intermédiaire.

En mai, la plateforme s’est lancée avec cinq brasseries. D’autres ont rejoint ou sont en train de la rejoindre. Comptez par exemple sur la présence de la brasserie Bellenaert, la brasserie d’Amblise ou encore de Brewbaix pour les Nordistes. Mais également sur des brasseries d’autres coins mais pas moins artisanales (ou bonnes) : la Pinte Française vient de l’Aisne, la brasserie Chapote est en Gironde… Le but des associés est clairement de créer une grande plateforme nationale de la bière artisanale. “On se donne pour objectif d’en référencer une centaine pour commencer“, annonce Guillaume.

Si vous voulez aller voir à quoi ressemble cette market place de la bière, c’est par là que ça se passe. Ou sur Instagram.