Au Centre d’Art Sacré à la Treille, la Passion du Christ vue en bleu

Dans Culturons-nous, Lille
Scroll par là

On ne sait pas si vous savez, mais sous la cathédrale de la Treille se cache le Centre d’Art Sacré du diocèse de Lille. Un lieu qui propose régulièrement des expositions sur la base de sa collection. Celle qu’on peut admirer vaut le détour : La Passion en Bleu est une lecture de la passion du Christ par des artistes contemporains pour la plupart athées ou agnostiques.

Reprenons les bases. Situé dans la crypte moderne de la cathédrale Notre-Dame de la Treille (en bas des marches à gauche quand vous êtes sur le parvis), le Centre d’Art Sacré ouvre ses portes au public uniquement à trois reprises au cours de l’année : autour de Pâques avec Les Nuits de la Crypte et lors de ses saisons estivale et automnale. C’est l’occasion pour les visiteur·trice·s d’observer les œuvres de la collection Delaine, collection d’art contemporain “qui a pour thème central la Passion du Christ” et qui constituent le fond d’œuvres du lieu.

Le Centre d’Art Sacré est né de la donation par Gilbert Delaine de la collection La Passion de Dunkerque, ensemble constitué dans les années 80 à la suite d’une opération délicate de ce dernier”, confirme Thomas Sanchez, responsable du Centre et commissaire de l’exposition.

Pour cette ouverture estivale, il a été décidé de se concentrer sur les œuvres majoritairement bleues de la collection. Le fil rouge de l’exposition porte sur la thématique de la Passion du Christ et des représentations picturales faites par des artistes athées ou agnostiques de ces passages de l’Evangile. “Au total, une quinzaine d’œuvres de la collection Delaine sont exposées, dont un tableau d’Andy Warhol” poursuit Thomas.

Le Christ de la Cène de Léonard de Vinci, reproduit en superposition par Andy Warhol (The Last Supper, 1986)

Autre œuvre que vous pourrez admirer en plus des toiles contemporaines exposées aux murs : un crucifix monumental de l’artiste Jean Bertholle, couché en plein milieu de la salle d’expo.

Gaffe si vous voulez y aller, le centre a des horaires un brin serrés : il ouvre les samedis et dimanches de l’été entre 15 et 20 heures. Mais le plus, c’est que l’entrée est gratos. Et qu’il a une page Insta. Et un compte Facebook.