[Pollution] Episode d’alerte aux particules fines dimanche et lundi

Dans C'est green, Dans la rue, Lille
Scroll par là

Atmo Hauts-de-France observe que les émissions de particules fines (les PM10) s’accumulent dans une grosse partie de la région des Hauts-de-France ce dimanche. Pas encore de quoi dépasser le seuil d’alerte mais comme la météo n’aidera pas à leur dispersion, ce sera rebelote lundi. Voilà comment on se retrouve dans un épisode d’alerte sur persistance pendant ces deux jours.

En fait, il y a deux seuils prévus pour les fameuses particules fines PM10 :

  • un seuil d’information de 50 µg/m3 en moyenne par jour
  • un seuil d’alerte à 80 µg/m3 en moyenne par jour

En ce moment, le seuil d’alerte n’est pas dépassé. Mais l’observatoire de l’air considère que si on dépasse le seuil d’information pendant deux jours et plus, alors on entre dans un épisode de pollution persistante. C’est ce qu’il se passe donc en ce moment chez nous.

Bref, il ne fait pas bon respirer à Lille et dans le reste de la région (sauf l’Aisne et l’Oise). Ces particules fines sont émises principalement par :

  • les activités économiques (autant industrielles qu’agricoles)
  • le trafic automobile
  • le chauffage

Le petit plus qui fait qu’on entre dans un épisode de pollution, ce sont les conditions météorologiques : le temps ensoleillé et les températures élevées favorisent la production de particules secondaires. Et comme il n’y a pas de vent, il n’y a pas de bonne dispersion de ces polluants dans l’air non plus. D’où le fait que l’épisode persistera ce lundi.

Côté recommandations pour la santé, mieux vaut éviter de vous balader l’aprem quand l’ensoleillement est à son max, surtout si vous êtes une personne à risques. Sinon, évitez les activités physiques trop intenses. Ah et pour ceux et celles qui se poseraient la question, Atmo explique que les masques non certifiées FFP1 sont totalement inefficaces contre la pollution. Le mieux reste de s’éloigner des axes à fort trafic et de limiter toute activité intense.