Ce mercredi, c’est le retour du Bingo Drag à Saint-So

Dans Chill, Lille, Night Night

@Chloé Boureau

Scroll par là

C’est comme un bingo tradi avec des grilles à compléter, des lots à gagner et des “Bingo !” hurlés. La seule différence, c’est que ce sont des drag queens qui animent et qui performent entre deux grilles. Le mieux, c’est d’aller directement ce mercredi du côté du Bistrot de Saint-So pour vous rendre compte de la bonne ambiance et de la performance artistique autour de ce bingo pas comme les autres.

C’était le genre d’event qui faisait afficher complet le Bistrot Saint-So avant la pandémie. Autant vous dire qu’après plus d’un an et demi d’absence, la Lobos, qui organise le fameux Bingo Drag, est dans les starting-blocks. Fondée il y a trois ans par la DJ lilloise Johnny R. Jane, cette asso est devenue une référence en matière de fêtes queer et inclusives dans le coin. “Je fréquente le milieu queer depuis des années et j’en avais marre de prendre le train pour Bruxelles ou Amsterdam tous les week-ends“, explique tout simplement sa créatrice.

Elle se met alors en tête de promouvoir cette culture ici même à Lille à travers une foule d’events dans une ambiance bon enfant et hyper safe. C’est comme ça que sont arrivés les Bingo Drag (qui existaient déjà à Paris) au Lokarria de la rue des Postes. C’était il y a deux ans, et très vite, chaque bingo créait une queue dehors : il faut alors plus de m² et la Lobos va les trouver du côté de Saint-So.

Ouvert à tous et toutes

Entre temps, Johnny R. Jane rencontre Crystal Chardonnay, drag queen lilloise et mère de la House of Jambon Beurre (une référence à Lille aussi). “Direct, il y a eu une synergie entre nous et elle est venue animer les Bingo Drag.” À chaque fois, Crystal invite une de ses amies pour faire monter la côte artistique de la soirée. Pour cette reprise de mercredi, elle a carrément fait venir son amie Edna Sorgelsen de Bruxelles, icône du Cabaret Mademoiselle.

Crystal Chardonnay et Johnny R. Jane @Chloé Boureau

Parce que voilà comment ça se passe un Bingo Drag : “C’est comme le bingo de papy et mamie, commence Johnny R. Jane. Sauf que c’est animé par des drag queens qui font des performances entre chaque grille et que je fais un DJ set à la fin de la soirée.” En gros, vous débarquez comme vous êtes à Saint-So mercredi à partir de 18 heures (venez tôt, c’est un conseil), vous prenez vos grilles de bingo (qui sont gratuites) et vous jouez tout en admirant l’humour et l’art de vos hôtesses d’un soir.

C’est un endroit ultra safe et ouvert à toutes et tous. Il faut juste être conscient.e qu’on met un point d’honneur à faire un event de qualité : le drag, ce n’est pas Gérard qui met une simple perruque mais c’est du taff et des heures de prépa car c’est une forme d’art.”

Pour profiter de tout ça, âs besoin de payer l’entrée puisque c’est à Saint-So mais prévoyez quand même quelques piécettes à la fin du spectacle pour aider l’asso lilloise qui reprend les events après plus d’un an et demi de disette. Avant la pandémie, les Bingo Drag étaient en train de devenir un rendez-vous mensuel de la vie nocturne lilloise. “On espère que ça redeviendra régulier, c’est clair. Mais on ne peut pas encore dire où et à quelle fréquence pour le moment.

En attendant direction Saint-So ce 15 septembre avec votre pass sanitaire, votre curiosité, vos potes et votre amour du bingo. Il y aura des lots à gagner mais on nous a prié de ne rien révéler…

On vous file le compte Insta de la Lobos et l‘event Facebook parce que ça reste bien pratique.