Avec AeroEasygo, l’Aéronef paie les transports en commun à son public les soirs de concert

Dans Lille, Music in my ears
Scroll par là

Voilà une idée qu’elle est bonne : histoire de réduire l’empreinte carbone de la structure, l’Aéronef a décidé de créer AeroEasyGo, un ensemble de solutions et incitations pour porter son choix sur de la mobilité douce les soirs de concert. Une première en France.

Vous allez à votre concert en métro ? Présentez votre carte Pass Pass rechargeable à la billetterie de l’Aéro, et on vous créditera de deux tickets Ilevia. Vous venez à vélo ? L’Aéro vous offre le vestiaire. Vous covoiturez ? Vous aurez un soft gratos au bar. Sympa, hein ? C’est AéroEasyGo et ça vient de sortir. “On a ce projet dans nos cartons depuis plus d’un an“, confie Benoît Olla, directeur de la structure associative. L’idée a émergé à la lecture d’une étude faite auprès du public de la salle de concert lilloise en 2018 (A.K.A. le bon temps).

Près de 40 % de notre public se déplace en voiture. Et ça représente plus de 60 % de l’empreinte carbone de l’Aéro. C’était là qu’il fallait travailler pour réduire son impact. L’équipe a donc sorti de son chapeau AéroEasyGo, une plateforme pour inciter ses spectateurs et spectatrices à se déplacer autrement que seul·e·s en voiture les soirs de concert.

Et les alternatives sont nombreuses. Tenez, voilà ce qu’il se passe si vous vous rendez au concert…

… en transports en commun
Pour les non-abonné·e·s aux transports en commun, il suffit de venir en métro, bus, ou tramway à l’Aéro et de présenter sa carte Ilévia rechargeable à la billetterie. On vérifiera que vous êtes effectivement venu·e en transports en commun, et on créditera votre carte de deux tickets. Ça marche aussi si vous garez titine en parking relais. Et on n’oublie pas que la ligne de nuit a repris du service les jeudis, vendredis et samedis soirs, si le groupe que vous veniez voir a joué les prolongations.

… à vélo
Il vous suffit de vous garer au parking vélo gratuit et sécurisé sous l’Aéro et de monter jusqu’à la salle de concert. Si vous avez un casque ou un poncho jaune moche, le vestiaire est gratuit pour vous. Et comme l’Aéro est sympa, vous avez aussi un crédit pour aller entretenir ou réparer votre vélo chez Les Mains dans le Guidon, rue Gambetta.

… à pied
Si vous craignez de rentrer seul.e chez vous après le concert, vous pouvez trouver un.e compagnon.ne de trajet. Il suffit de dire que vous chercher un copiéton sur la plateforme AeroEasyGo, et hop ! Vous rentrez safe à vot’baraque.

… en covoiturage
Là aussi, c’est par la plateforme que ça passe : le moteur de recherche permet de trouver un·e conducteur·trice ou de proposer de la place à des passager·e·s. Et le truc sympa, c’est que le conducteur ou la conductrice gagne un soft gratos au bar.

Voilà, vous avez l’essentiel. La plateforme est bien sûr liée à l’agenda des concerts et événements de l’Aéronef. Ce qui veut dire que vous trouverez d’abord le concert, et ensuite les offres de covoiturage ou copiétonnage qui y sont liées. Et petit plus sympa : le soir-même du concert, un écran à l’Aéro diffusera les offres en cours qui n’ont pas encore trouvé preneur. Vous pourrez donc trouver une solution safe et green de rentrer chez vous pendant le concert.

L’Aéronef a pré-acheté 5000 tickets de transport en commun pour démarrer. “L’idée est de voir comment ça prend, commente Clémence Bruggeman, directrice de projet développement durable. On pourra faire du réassort. C’est de toute façon un projet pensé sur plusieurs années. Il faut qu’on prenne le temps d’accompagner les changements.” D’autant que l’équipe a beau avoir cherché, aucune autre structure de ce type n’a imaginé une offre pareille en France. “C’est une expérimentation, il y aura forcément des ajustements“, ajoute Benoît Olla.

Vous pouvez d’ores et déjà vous rendre sur la plateforme pour laisser votre annonce ou trouver un partenaire de trajet. Et sinon, rendez-vous à la billetterie lors de votre prochain passage à l’Aéro pour vous faire rembourser votre aller-retour en métro. Vous vous demandez à quoi ressemble la prog’ des prochains mois ? La voilà, elle est jolie.