ESOPE, l’équipe mobile de santé mentale pour les étudiant.e.s de l’Université de Lille et des résidences Crous

Dans La Fac, Lille, Santé !
Scroll par là

Depuis mai dernier, l’Université de Lille, le CROUS et l’EPSM (établissement public de santé mentale) de l’agglomération lilloise ont lancé un nouveau dispositif : une équipe mobile composée d’un psychiatre, et d’infirmier.e.s spécialisé.e.s en psychiatrie qui va directement dans les centres de santé étudiants et dans les résidences Crous pour tenir de permanences gratuites et sans rendez-vous.

Les étudiant.e.s n’ont pas attendu la crise sanitaire pour avoir des problèmes de santé mentale : 80% des troubles psychotiques se révèlent entre 15 et 25 ans et le suicide est la deuxième cause de mortalité chez les 15-24 ans. Prendre autant soin de sa santé psychologique que physique reste pourtant compliqué pour les jeunes. Beaucoup pensent encore ne pas en avoir les moyens financiers ou ne savent tout simplement pas où aller toquer. “Le Covid a révélé des choses, c’est sûr, explique Sandra Boyer, infirmière membre de l’ESOPE. Mais encore aujourd’hui, la psychiatrie a un côté stigmatisant et pousser la porte d’un CMP (centre médico-psychologique) avec des consultations gratuites n’est pas toujours facile pour eux.

En se dotant d’une Equipe de Soin et d’Orientation de Psychiatrie pour les Etudiant.e.s (ESOPE), l’Université de Lille et le Crous espèrent aider ces jeunes en souffrance à franchir le pas. “On est là pour assurer un premier accueil au plus près d’eux et mieux les orienter ensuite“, précise Sandra.

De la psychiatrie au SUMPPS

Pour l’Université de Lille, cette équipe vient compléter l’offre en psychologie déjà présente dans ses trois SUMPPS (Services universitaires de médecine préventive et de promotion de la santé) présents à Pont-de-Bois, Moulins et Cité Scientifique. Désormais, des médecins et des infirmier.e.s spécialisé.e.s en psychiatrie peuvent aussi assurer des rendez-vous si un.e étudiant.e de l’Université de Lille est redirigé.e vers eux après une première consultation. “Comme les infirmier.e.s sont aussi en mi-temps en CMP, ça permet d’orienter plus facilement et plus rapidement les jeunes qui auraient besoin d’aller consulter là-bas.”

Pour prendre un premier rendez-vous avec un médecin généraliste ou un.e infirmier en SUMPPS qui peut vous rediriger ensuite vers l’ESOPE, il suffit d’appeler le 03 62 26 93 00.

Permanences au Crous

Du côté du Crous, l’ESOPE tient tous les jours dans une résidence différente une permanence de 17 heures à 19 heures, sans rendez-vous :

Et peu importe si vous n’habitez pas une de ces résidences : vous pouvez vous rendre à l’une des permanences du moment que vous êtes bien logé.e dans une résidence Crous. L’ESOPE s’installe la plupart du temps dans un bureau près de l’accueil.

Pour connaître les prochaines dates de permanence, c’est ici.

L’ESOPE est un projet porté par l’Université de Lille, le CROUS et l’EPSM de l’agglomération lilloise (dont dépendent les centres médico-psychologiques qui sont gratuits).