La CPAM de Lille organise un job dating pour trouver ses futur.e.s technicien.ne.s

Dans Article Sponsorisé, Lille, WorkWorkWork
Scroll par là

Article sponsorisé @CPAM Lille Douai

On ne sait pas si vous savez, mais l’assurance maladie (la CPAM, qui rembourse votre rendez-vous chez le dentiste et vos médocs) a des bureaux à Lille, rue d’Iéna pour être précis. C’est là qu’il faudra vous rendre pour participer au gros job dating organisé le 2 octobre.

Reprenons. A Lille, quand vous allez chez le doc ou à la pharmacie, vous tendez votre carte vitale pour la prise en charge des honoraires ou des médicaments. Ces infos sont envoyées à la caisse primaire d’assurance maladie de Lille-Douai pour un traitement. Figurez-vous que ça ne se fait pas automatiquement : il y a des gens, derrière tout ce mécanisme, qui veillent au bon remboursement de vos soins et de vos traitements. Ils s’assurent du bon respect de vos droits, de l’application de la législation et surtout du paiement des prestations. Quand on est bénéficiaire, ça passe parfaitement inaperçu, mais les pros qui sont derrière tout ça ont une mission plutôt centrale.

Et c’est là qu’on veut en venir : la CPAM recrute une vingtaine de ces pros par le biais d’un job dating, le 2 octobre de 8 heures à midi, dans ses locaux rue d’Iéna à Lille. Et l’organisation de cet événement est très simple. “Les gens s’inscrivent en ligne, d’abord, démarre Pascal Bauduin, de la CPAM. Ils doivent donner deux pièces : le CV, et un document certifiant qu’ils ont au moins un niveau Bac+2.

C’est le minimum requis pour postuler. Et le must, c’est d’avoir fait des études portées sur la thématique administrative, même si ce n’est pas du tout obligatoire. Lors de votre inscription en ligne, vous choisissez votre créneau, qui sera validé par l’équipe de Ressources Humaines après vérification des pièces justificatives que vous avez jointes.

Deux entretiens et un test

Et le jour J, voilà comment ça va se dérouler : “Le candidat arrive, émarge, et participe à un premier entretien de 10 minutes. S’il souhaite continuer, il passe à un examen d’une vingtaine de minutes.On vous testera sur vos qualités rédactionnelles, sur votre logique, sur la culture G et sur vos connaissances de l’assurance maladie (pas la peine d’apprendre son histoire de bout en bout, mais rencardez-vous sur son fonctionnement, quand même). “Enfin, le candidat participe à un dernier entretien avec un jury binôme, un agent de direction et un responsable de département.

Et voilà. Vous aurez des nouvelles de la CPAM dans les quinze jours qui suivent. Concernant le poste proposé, c’est honnête : Ce sont des postes en CDI, de 35 ou 37 heures, avec un salaire de 22 778 euros brut payables sur 14 mois“, précise Pascal Bauduin. Votre abonnement de transports en commun est pris en charge à 85% et vous avez droit à des tickets resto ou une cantoche d’entreprise. Et si vous avez un doute sur votre candidature, Pascal Bauduin tient à vous rassurer : “Chacun.e a sa chance. On ne va pas regarder l’expérience, on va regarder le potentiel.” A vous de jouer.

Pour vous inscrire, c’est par là que ça se passe.

Article sponsorisé @CPAM Lille Douai