Le Fresnoy vous invite à rêver jusqu’à fin décembre à l’occasion de son expo Panorama

Dans Culturons-nous, Lille

@AurélieBrouetEtCédricMartinez

Scroll par là

L’expo Panorama rassemble des créations faites par les étudiants du studio national des arts contemporains abrité par Le Fresnoy ainsi que plusieurs œuvres d’artistes-professeurs invités. Fait nouveau cette année : la présence d’œuvres d’art brut du LaM. Inaugurée vendredi dernier, l’expo se poursuit jusqu’au 31 décembre.

Le Fresnoy, c’est un lieu pas comme les autres dans le paysage culturel et artistique du coin. Depuis son ouverture en 1997 à Tourcoing, l’endroit est à la fois pensé comme un lieu d’enseignement puisqu’il accueille des étudiants·es, comme un espace de production et de diffusion notamment à travers l’organisation à chaque rentrée de l’expo Panorama. Cette année, nouvelle expo, nouveau thème : place au rêve.

@Aurélie Brouet Et Cédric Martinez
Emanuele Coccia, Heaven in Matter

Tou·te·s les étudiant·e·s évoquent l’actualité et le monde qui nous entoure. Iels apportent à travers leur travail une réponse personnelle à ces différentes problématiques. Cette réponse artistique est directement influencée par leur imaginaire et leur subconscient“, explique Sarah Fraile, chargée de communication du Fresnoy. C’est cette thématique de l’imaginaire et de l’onirisme qui est mise en lumière dans cette 23e édition de Panorama. Il s’agit “de penser et de réfléchir par le rêve“, ajoute t-elle.

@Aurélie Brouet Et Cédric Martinez
L’installation VR (Réalité virtuelle) de Faye Fromisano, They Dream in My Bones, Insemnopedy II

En entrant dans l’expo, vous remarquerez un dialogue étonnant entre les différentes créations artistiques pleines de modernité des étudiant·e·s et des artistes invité·e·s du Fresnoy (VR, dessin électronique, film, installations expérimentales) et les 70 œuvres d’art brut issues de la collection du LaM.

Imaginée par le commissaire d’exposition, Olivier Kaeppelin et le scénographe de l’exposition Christophe Boulanger également chargé de collection au LaM, cette confrontation entre ces deux univers artistiques en apparence antagonique, “invite au dialogue et met en relief différents rapports au monde“, souligne Sarah.

@Aurélie Brouet Et Cédric Martinez
L’œuvre de Magali Mobetie, Anba tè, adan ko ou l’arbre de l’oubli évoquant le traumatisme de la traite négrière.

Art expérimental et cinéma

Près de l’entrée de la grande Nef, vous trouverez une installation pas comme les autres, une alvéole abritant le travail de Joan Fontcuberta et Pilar Rosado. Intitulée Beautiful Agony, l’installation des deux artistes diffusent de manière volontairement caricaturale sur des écrans les discours de différents hommes politiques accusés de violences sexistes et d’abus sexuels. Ces vidéos “deepfake” ont été élaborées à partir d’une base de données regroupant des photos d’orgasme de milliers d’utilisateurs.

@Joan Fontcuberta Production Le Fresnoy

Sur le côté droit de la grande Nef, place au cinéma, le.la visiteur.euse est invité.e à s’engouffrer dans une salle de projection pour visionner l’un des courts métrages confectionnés par les étudiant·te·s du Fresnoy. C’est vous le projectionniste. Vous choisissez votre film à l’aide d’un écran tactile situé à l’entrée.

Parmi les choix proposés, vous retiendrez probablement Love & Revenge de la Saoudienne Anhar Salem. Ce film de 30 minutes explore la relation tumultueuse entre vie publique et vie privée à travers l’histoire de l’avatar virtuel d’une adolescente.

© Anhar Salem Production Le Fresnoy
Court métrage d’Anhar Salem

Vous pouvez retrouver l’ensemble de la programmation des films projetés sur le site internet du Fresnoy, c’est par ici que ça se passe.

Infos pratico-pratiques

Petit point info pratico-pratique, l’expo est programmée jusqu’au 31 décembre. Du mercredi au samedi entre 14 heures et 19 heures, l’exposition ouvre les portes de la petite et de la grande Nef. Pour le prix du ticket, on vous sort le point boulette pour y voir un peu plus clair :

  • Tarif normal, 4€
  • Tarif réduit, 3€ (demandeur·euse·s d’emploi, étudiant·e·s, séniors)
  • Entrée libre pour les détenteurs de la C’Art et les Amis du Fresnoy

Chaque dimanche entre 14 heures et 19 heures, l’expo Panorama 23…par le rêve… est en accès libre aux visiteurs·euses. Comprenez donc, par la que c’est gratis. Une visite guidée gratuite est proposée chaque dimanche à 16 heures pour tout comprendre des installations et des œuvres exposées.

Si vous êtes un peu charrette pour la visite collective, l’équipe du studio national propose des “Visites-Flash!”. Le concept : “Ce sont des mini-visites de 15 minutes en compagnie d’un·e guide avec un focus sur une œuvre en particulier“. Il y en a trois chaque dimanche à 14 h 15, 15 h 15 et 17 h 15, à chaque fois, l’œuvre étudiée est différente.

Pour prolonger l’expérience de cet univers onirique, rendez-vous à l’étage de la grande Nef pour découvrir le “making-of” de l’expo, dessins, croquis de quelques installations sont présentés au public. Pour vous désaltérer après cette plongée artistique, Le Rêve Bar, un lieu éphémère inventé et créé pour quelques semaines par des artistes est prêt à vous servir ses premiers godets à partir de ce samedi.

Pour plus d’infos, n’hésitez pas à jeter un coup d’œil à la page Facebook et au compte Instagram du Fresnoy. Pour rappel, le studio national des arts contemporains se situe à Tourcoing au 22 rue du Fresnoy (ça ne s’invente pas une telle adresse), pour vous y rendre en métro, descendez à la station Alsace.