Cet automne, le bar du Point G à Lebas va se transformer en Archétype

Dans Food Porn, Lille, Night Night
Scroll par là

Juste en face de la Porte de Paris, à deux pas du parc aux grilles rouges, le Point G vient d’être repris par Fabien, un jeune trentenaire lillois qui gère déjà un autre lieu gourmand dans le centre-ville. Avec ce qui s’appelle maintenant l’Archétype, il veut mettre le local aussi bien dans l’assiette que dans le godet en faisant cantine le midi et bar de quartier le soir.

Fabien a beau fêter tout juste ses 30 ans, il est déjà en train d’ouvrir son second établissement à Lille. “Je tiens aussi un resto de croques, Croque-François rue de l’Hôpital militaire, depuis plusieurs années maintenant.” Là-bas, il a misé sur de la cuisine simple et locale. Et il compte bien remettre le couvert ici, dans son nouveau spot situé juste en face de la Porte de Paris.

Je connais maintenant pas mal d’agriculteurs du coin, j’ai aussi mon boulanger à Lille, ma viande qui vient de Chemy, pas loin de chez nous… Je vais reprendre ces mêmes fournisseurs pour l’Archétype mais avec un esprit beaucoup plus cantine.” Fabien imagine un menu qui change chaque semaine avec deux entrées, deux plats, deux desserts et à 50% végétarien. En fin de semaine, ce sera un peu plus street-food et le soir, ça partira en mode apéro dinatoire avec planches de charcut’, fromages, légumes mais aussi des gaufres salées.

Du coin au max

Côté boissons, le trentenaire veut absolument garder ce même côté local. “Je suis allé faire un bon gros tour à Bière à Lille pour justement créer des premiers contacts. J’ai cinq becs en pression et j’aimerai bien alterner les fûts de micro-brasseries du coin toutes les deux semaines.” Les spiritueux aussi seront de la région et viendront par exemple des distilleries de Wambrechies (whisky), de Gayant (gin) ou encore des enfants de Vauban (rhum, gin, eau-de-vie, fleurs de bière, pastis, whisky…).

Pour ce qui est du soft, il y a clairement de quoi trouver son bonheur ici. Alors que pour le vin, forcément ce sera un poil plus compliqué. “J’étudie encore la question mais j’ai quelques pistes pour des alternatives locales. Au pire, je tricherai un peu en proposant quelques vins bio mais ce ne sera quoi qu’il arrive pas le cœur de la carte des boissons“, explique Fabien.

Bistrot de quartier

Avec ses 20 couverts en intérieur et sa belle vue sur la Porte de Paris, le jeune gérant veut vraiment y installer une ambiance bistrot de quartier. “J’aimerai aussi organiser de petits events musicaux par la suite de temps en temps, que ce soit avec un DJ ou une fanfare.” Mais pour l’instant, l’heure est aux derniers travaux pour l’ouverture officielle que Fabien aimerait pour la mi-octobre.

Pour que ça se fasse, il a encore besoin de finir de composer sa team avec un·e cuistot et un·e barman. “Ce sont deux CDI à temps plein avec un salaire à avantage si le lieu fonctionne bien. Mon but c’est vraiment de trouver deux piliers pour co-construire ce projet dans le temps.” Si ça vous intéresse, vous pouvez toujours envoyer un petit mail à archetype.lille@gmail.com.

En attendant, on peut déjà vous dire que le lieu sera ouvert du mardi au samedi, midi et soir. Fabien envisage aussi une ouverture le dimanche soir et le lundi midi mais il faudra attendre que le lieu tourne un peu avant que ça arrive.

Et sinon, pour rappel, l’Archétype (en hommage à l’arc que forme la Porte de Paris), ça se trouve au 18 place Simon Vollant à Lille.