Plusieurs jeunes et assos du coin ont remporté des awards de l’engagement

Dans Ch'est bieau, Lille
Scroll par là

Souvenez-vous : fin septembre, on vous avait écrit un petit article où vous pouviez voter pour des initiatives portées par des jeunes du coin. Le but ? Leur faire remporter un award de l’engagement, une récompense créée par La Voix du Nord. La remise des prix, c’était jeudi soir et on connaît pas mal de gagnant.e.s par ici…

On vous refait rapidos le topo : histoire de mettre en avant les initiatives cool et positives portées par les jeunes de la région, La Voix du Nord et le Crédit Agricole ont créé les Awards de l’engagement, une déclinaison de ses Etoiles Nordistes mais pour les moins de 30 ans. Trente jeunes ou assos ont été sélectionnés et répartis dans six catégories : environnement, éducation, engagement social, sport, santé, initiatives solidaires et patrimoine.

Nous, là-dedans, on a proposé des noms qu’on a croisés ces dernières années au cours de nos reportages, et qui, selon nous, méritent largement une médaille pour ce qu’ils ont entrepris, accompli, créé.

Et les gagnant.e.s sont…

C’est vous, lecteurs et lectrices, qui avez voté pour les initiatives qui vous ont le plus touché. Celles qui ont récolté le plus de voix dans chaque catégorie recevraient un award mais surtout un chèque de 2500€ pour continuer à développer leur chouette projet au profit des autres.

La remise des prix, c’était donc ce jeudi soir au Palais des Congrès de Valenciennes. Et, cocorico, plusieurs des jeunes qu’on a croisé.e.s dans la métropole lilloise sont monté.e.s sur scène pour récupérer leur prix. On tire donc notre chapeau à :

  • La Clinique Juridique de Lille dans la catégorie “Education, citoyenneté et engagement social”

Ils ne pensaient vraiment pas gagner. Mais ils avaient déjà une liste en tête de ce tout ce qu’ils pourraient faire avec ce prix pour rendre l’accès au droit encore plus universel dans la région. Car c’est bien là la raison d’être de la clinique juridique de Lille. Créée en 2018 par des étudiant.e.s de la fac de droit de Lille, cette clinique est gratuite et permet d’écouter, informer et orienter ceux et celles qui en ont besoin. Chaque étudiant.e est assisté par un avocat bénévole et lui permet de se confronter à de vrais cas pratiques tout en offrant un réel service d’accès au droit.

  • Rose Detré, la Lilloise de #JeSuisMoi dans la catégorie “Sport et santé”

On a plusieurs fois entendu le nom de Stéphane, son papa lors de la soirée. Rose est une Lilloise de 26 ans qui prend sur son temps libre pour réaliser depuis début 2021 des interviews qu’elle poste sur sa chaîne YouTube #JeSuisMoi. Les personnes invitées sont toutes handicapées et elles viennent parler de leur parcours à Rose pour briser les tabous. Le propre père de Rose est né paraplégique, et d’autres handicaps l’ont suivi tout au long de sa vie, allant même jusqu’à la tétraplégie. C’est son décès en décembre 2020 qui a poussé la jeune Lilloise à lancer ce projet.

  • Le groupement d’assos étudiantes lilloise GALILLE dans la catégorie “Initiatives solidaires”

Ils nous ont mis la larme à l’œil ce jeudi soir : Aymeric et Maxime sont deux membres actifs de GALILLE, le Groupement des Associations Lilloises Étudiantes. C’est cette fédération qui lancé en pleine pandémie les Ch’ti paniers pour les étudiant.e.s de la métropole lilloise. Qu’ils soient en ou dans une école de commerce privée, de l’Université de Lille ou de la Catho’, peu importe : si un.e étudiant.e a du mal à joindre les deux bouts, il peut s’inscrire en ligne pour recevoir une fois par semaine un panier composé de denrées alimentaires et de quelques produits d’hygiène. 1660 paniers ont été distribués au total à 870 bénéficiaires différents. Mais l’asso a dû reprendre du service fin septembre et ce chèque de 2500€ va leur permettre d’assurer un mois entier de distribution.

  • Yanis Maazi et sa Yobikhome roubaisienne dans la catégorie “Entrepreneur”

Il a 25 ans, est étudiant roubaisien et vice-président d’Eloquentia Lille. Mais Yanis Maazi a aussi un autre projet qui lui tient à cœur : Yobikhome. Un concept trois en un et original pour les étudiant.e.s qu’il compte faire monter en puissance sur trois ans. First step, une épicerie solidaire pour 2022, le Yobishop, puis un espace de restauration rapide en 2023, le Yobifood. Et enfin, un espace où ils pourraient venir étudier pour 2024, le Yobiwork. Les étudiant.e.s devront simplement donner deux heures par mois de leur temps pour pouvoir bénéficier des services de Yobikhome.

  • Le Lensois Kevin Kaliski dans la catégorie “Patrimoine et transmission”

A Lens, c’était les corons et Kévin baigne dans le monde de la mine depuis tout petit. A 9 ans, il faisait déjà partie d’une asso autour du souvenir de la fosse 8 à Evin-Malmaison, l’association le 8 d’Evin. Aujourd’hui, il en a 24 et c’est lui le président. Il a la mine dans le sang et continue à collectionner sans relâche les objets et les témoignages des anciens mineurs pour que la mémoire perdure.

  • Les éco-délégués du collège Jean-Jaurès d’Etaples dans la catégorie Environnement

A leur âge, notre engagement allait surtout envers notre game boy et les Pokémon. Peut-être eux aussi mais ils en ont aussi un autre : la chasse aux déchets dans la cour, leur potager et aller nourrir les poules du poulailler qu’ils ont réussi à financer. Eux, ce sont les éco-délégués d’un collège d’Etaples. Ils sont une vingtaine et se répartissent différentes tâches pour rendre leur établissement toujours plus vert et sensibiliser leurs camarades. De vrais mini-ambassadeurs et ambassadrices de l’écologie qui vont pouvoir continuer à l’être un bon bout de temps grâce à cette récompense.