La Nuit de l’Anim’ fait son grand retour pour une orgie nocturne de cinéma

Dans Ch'est bieau, Culturons-nous, Lille

Photo ©Rencontres Audiovisuelles

Scroll par là

Sortez votre plus beau pili-pili, vous allez au ciné toute une nuit. La Nuit de l’Anim, ce sont des courts et longs métrages de cinéma d’animation projetés du crépuscule à l’aube, dans l’une des salles de pestacle les plus cosy de la ville. Prochaine édition : le vendredi 19 novembre.

La dernière grosse édition, c’était en 2019“, rappelle Carmen, des Rencontres Audiovisuelles, qui organise cette Nuit de l’Anim’, en ouverture de la désormais fameuse Fête de l’Anim’. Autant vous dire que cette édition 2021 a donc une saveur particulière. Cette nuit du 19 novembre s’annonce tout à fait bonne ambiance. Le principe est simple : le Sébasto sera, de 21 heures à 6 heures du matin, le théâtre de l’animation et de la résistance (celle de vos yeux qui s’alourdissent, tard dans la nuit).

Kuzco, Tokyo, Esto(nie)

Heureusement, ce que les Rencontres Audiovisuelles ont prévu devrait vous aider à rester éveillé·e. “On a une prog’ super cool, admet Carmen. On a décidé cette année de faire un focus sur des courts métrages réalisés au Pole 3D, une école d’animation à Roubaix.” Trois longs métrages seront également projetés tout au long de la nuit : l’excellent Kuzco, l’empereur mégalo des studios Disney ouvrira la danse.

Puis, plus tard dans la soirée, vous découvrirez le très beau Tokyo Godfathers de Satoshi Kon, avant de sombrer dans le gore bien marrant avec Old Man Cartoon Movie, des Estoniens Mikk Mägi et Oskar Lehemaa. “Tout ça sera accompagné d’une flopée de courts métrages, précise Carmen. Il y aura des moments doux, des bulles de poésie, et des trucs un peu moins subtils mais très marrants…

Les plus courageux·ses qui seront prêt·e·s à voir le lever du soleil auront droit à un bon petit déjeuner offert par l’orga. “Le bar du Sébasto sera aussi ouvert pendant la nuit“, ajoute Carmen. Le tout fera une nuit à huis clos dans un théâtre aux fauteuils rouges, un peu hors du temps et hors du monde. “Il faut se laisser surprendre, y aller les yeux fermés. Et puis c’est vraiment une bonne ambiance. Chaque année, on a des gens qui arrivent en pyjama, avec des oreillers.

Pour réserver, pas compliqué : ça se passe sur la billetterie en ligne de la Nuit de l’Anim’. Comptez 17 euros en tarif plein, 12 euros en tarif réduit (scolaires, étudiant·e·s, demandeur·euse·s d’emploi, retraité·e·s). Pour rappel, elle aura lieu dans la nuit du 19 novembre, de 21 heures à 6 heures, au Théâtre Sébastopol, place Sébastopol. Et pour le reste du programme de la Fête de l’Anim’ (on vous en reparlera), c’est par ici que ça se passe. Et si vous êtes sages et que vous vous brossez bien les dents, on vous fera bientôt gagner des places.