Une Roubaisienne lance un crowdfunding pour son livre-photo sur la transidentité

Dans Lille
Scroll par là

Pendant cinq ans, Chloé a photographié Anna dans son quotidien. Aujourd’hui, la photographe et l’étudiante en mode se lancent dans la création d’un livre-photo pour documenter cette période, entre transition et coup de foudre amical. Et pour qu’il voit le jour, le duo a lancé une première campagne participative qui se termine le 13 décembre.

Tout a commencé par une rencontre au fumoir de l’école d’art appliqué Saint-Luc à Tournai. Chloé, alors étudiante en photographie, travaille sur un projet “féminin/masculin”. Anna est encore dans le secondaire et démarre tout juste sa transition en tant que femme trans. “Je l’ai trouvée belle avec son style androgyne. On a discuté et je lui ai proposé de la prendre en photo, se souvient Chloé. On a fait notre première séance en studio, de manière complètement improvisée, sans idée précise. Et puis ça a continué pendant cinq ans.”

Des archives de vie illustrées et racontées

De 2015 à 2020, la photographe roubaisienne prend plus de 3000 clichés de la vie quotidienne de celle qui devient (très) rapidement son amie. “Un jeu thérapeutique” qui aide Anna à faire son coming out non pas aux autres mais à elle-même. “J’étais dans une carapace. Chloé m’a appris à m’aimer moi-même. C’est ma marraine la bonne fée“, s’amuse Anna qui se dit “femme trans mais femme avant tout“.

“Je n’ai pas appris à devenir une femme car je l’ai toujours été. Par contre, j’ai appris à être heureuse telle que je suis”, explique-t-elle.

Pour Chloé, ce fut l’occasion d’en apprendre plus sur elle-même et sur la communauté LGBT. “On a toutes les deux appris beaucoup de choses grâce à ce projet“, explique la photographe.

C’est cette histoire que les deux amies souhaitent raconter dans un livre-photo, déjà bien entamé, qui documente la transition d’Anna à travers des photos, documents, lettres de Chloé à son amie et textes écrits séparément par le duo. “Chaque histoire de personne trans est différente, rappelle l’étudiante. La mienne est avec Chloé. L’espoir, c’est elle qui m’a aidée à l’allumer. J’espère que cette histoire peut le susciter chez d’autres personnes“.

Mais voilà, pour diffuser leur livre-photo au plus grand nombre, Chloé et Anna ont besoin de financement. “On a ouvert une campagne participative sur KissKiss BankBank qui se termine pour l’instant le 13 décembre, afin de récolter 15 000€ pour imprimer 400 premiers exemplaires, faire la com’ et payer notre maquettiste.” Et si elles y arrivent, une maison d’édition devrait en imprimer 400 de plus.

Pour en apprendre plus sur le livre-photo de Chloé et Anna ou pour participer à son financement, direction la plateforme Kisskissbankbank jusqu’au 13 décembre. Et pour rentrer les deux jeunes femmes, direction la nuit des Arts les 4 et 5 décembre au studio Muts, 49 rue de Croix à Roubaix.