Pour les fêtes, Bruxelles s’est mise en full mode habits de lumières

Dans Article Sponsorisé, Lille, Voyage Voyage
Scroll par là

Article sponsorisé @VisitBrussels

On vous voit venir : oui, pour une journée, ou en tout cas moins de 48 heures, les Nordistes peuvent aller à Bruxelles. Et l’avantage des animations et propositions culturelles que la capitale propose en cette fin d’année, c’est que ça se passe en plein air ou dans des lieux où il y a de l’espace.

Ça se fait sur un coup de tête. Un samedi ou un dimanche, vous vous êtes levé.e.s relativement tôt, et vous avez eu envie de quitter Lille pour une journée. Aller prendre l’air ailleurs, vous gaver d’art, de chocolats et de tourisme. C’est ce qu’on a fait, nous. Une heure de route, et un très gros kiff d’une journée à Bruxelles. Si ça vous intéresse, voilà tout ce qu’on a visité, avec l’aide de l’office de tourisme Visit Brussels.

  • Le palais des Beaux-Arts et David Hockney
    Une expo David Hockney, ça ne se refuse pas. L’immense peintre anglais est ici mis à l’honneur dans sa relation avec la Tate Collection. Pas moins de 80 œuvres sont exposées. Le long du parc de Bruxelles, une fresque faite par l’artiste pour l’occasion s’étend de tout son long. Vous avez jusqu’au 23 janvier pour aller voir tout ça.
    Pour vous rencarder, c’est sur le site de Bozar.
  • Le rêve aborigène au Musée Art et Histoire
    Une civilisation vieille de 60 000 ans (la plus vieille en fait), méprisée parce que son art est par nature immatériel (rendu aux éléments lorsqu’il a servi son but), mais d’une immense richesse, à la spiritualité profonde. Les aborigènes et leur culture sont mis en avant dans une spectaculaire exposition aux Musée Art et Histoire. À ne pas louper, vraiment. Mais vous avez le temps : elle sera en place jusqu’en mai 2022.
    Le site du musée, c’est par ici.
  • Blake et Mortimer au musée de la BD
    À l’occasion des 75 ans de la BD mondialement connue, le musée de la BD de Bruxelles consacre une chouette expo sur les deux héros so british et surtout leur papa, Edgar P. Jacobs. On apprend tout un tas de choses sur ce dessinateur de génie et les conditions qui l’ont amené à créer ces deux personnages mythiques. Vous avez jusqu’au mois d’avril pour vous plonger dans cette aventure.
    Intéressé.es ? Ce site vous donne toutes les infos pratiques.
  • Des sorcières et du féminisme
    L’université libre de Bruxelles propose, dans les anciens établissements Vanderborght, une expo sulfureuse et engagée sur la sorcellerie à travers les âges. Une excellente manière de parler de féminisme et de la place des femmes dans les sociétés. À ne pas faire avec son petit neveu de cinq ans, mais à faire entre grand·e·s, avant le 16 janvier.
    On vous file toutes les infos ici.
  • De Funès au Palace
    Vous avez vu ses films, ou en tout cas une partie. Mais est-ce que vous connaissez vraiment l’acteur ? L’expo qui se tient sur Louis de Funès au Cinéma Palace vous propose une plongée dans l’univers de cet homme qui passait un temps considérable à travailler ses mimiques et détestait le “vedettariat”. On peut s’assoir dans la Déesse de Fantômas, revoir la scène mythique de la danse dans Les aventures de Rabbi Jacob, et replonger en enfance en revivant les scènes cultes des Gendarmes. Vous avez jusqu’au 16 janvier pour aller voir tout ça.
    Des infos ? C’est par là que ça se passe.
  • Manger chez Wolf, le nouveau food court du centre
    Des restos réputés et du monde entier qui tiennent un corner, une micro-brasserie qui alimente en direct le bar qui trône au centre de l’immense salle, un bar à desserts dément, un bar à chocolat tout aussi dingo… C’est Wolf, le food court qui a ouvert dans une ancienne banque construite magnifiquement dans les années 40. Une expérience pour les yeux et le palais.
    Les infos pratiques, c’est par ici.
  • Partout dans la ville, les lumières de Noël
    Jusqu’au 2 janvier, la saison Plaisirs d’hiver bat son plein dans tout Bruxelles. Un marché de Noël géant, une grand-place illuminée, un vidéo mapping sur la façade du musée des Beaux-Arts, une locomotive pimpée version Galaxie Express à la gare centrale… Il suffit de se perdre dans les rues du centre pour kiffer la magie de Noël.
    Pour voir le plan de Plaisirs d’hiver, c’est par là.

Vous savez tout, ou presque. Si vous voulez vous mettre au courant des dernières mesures sanitaires en vigueur pour les étranger·e·s (donc nous), on vous renvoie vers cet article qui en parle. Mais en gros, vous n’avez pas besoin d’un Passenger Locator Form pour un séjour de moins de 48 heures, mais vous avez besoin de votre pass sanitaire dans tous les lieux qu’on vous a présenté.e.s. Et le masque est redevenu la norme.

Si vous voulez vous rencarder sur les événements qui vont avoir lieu ces prochaines semaines à Bruxelles, on vous renvoie vers ce site.

Article sponsorisé @VisitBrussels