Le Touquet Music Beach Festival revient en force pour 2022 et dévoile son line-up

Dans Festival, Music in my ears

@TibautChouara

Scroll par là

Après une édition annulée en 2020 mais un carton plein en 2021, le Touquet Music Beach Festival (TMBF) revient pour sa cinquième édition les vendredi 26 et samedi 27 août. Avec plus d’espace, une jauge plus grande et un line-up électro qui envoie du pâté.

Au début, le Touquet Music Beach Festival, c’était la nuit Touquettoise. Mais depuis que France Leduc, directrice du TMBF, a impulsé un gros changement en 2016, il ne cesse de grandir pour devenir le festival qu’on connaît aujourd’hui. Habituellement, c’est à la plage qu’on s’enjaille. Mais pour faciliter le contrôle de pass sanitaire et éviter le rassemblement de trop de personnes aux entrées et aux sorties, tout a migré dans un grand jardin de la ville l’année dernière avec 20 000 festivalier·e·s quand même.

Et vous ne serez toujours pas les pieds dans l’eau cette année : il y a des travaux sur l’ancien Aqualud, à deux pas de son emplacement habituel. Du coup, pour 2022, direction l’Orangerie de la Baie, juste à côté de l’hippodrome du Touquet. La jauge passe à 15 000 personnes par jour et l’amplitude horaire s’allonge de 15 heures à 3 heures. Et pour le line-up, attention les organisateur·ice·s ont tapé fort, voyez vous-mêmes :

Le vendredi 26 août

Le samedi 27 août

  • Kungs
  • Martin Solveig
  • The Avener B2B Cerrone, une battle entre deux générations pour toujours plus d’ambiance
  • Marc Rebillet
  • Parcels
  • MYD en live band, accompagné de musiciens

    La carte blanche du samedi est attribué à Kungs A.K.A Valentin Brunel accompagné de Victor Flash et Upsilone et leur projet Club Azur qui invitera plusieurs artistes.

Voilà, si vous vous chauffez à prendre vos places, ne tardez pas trop car tous les pass deux jours sont déjà partis en mode early bird. Mais pas de panique, il en reste encore pour 80€ et sinon pour le pass un jour, on est sur 40€. Pour choper tout ça, c’est par ici.

Une charte de festivalier·ière

Pour cette cinquième édition, le TMBF a aussi instauré une charte. “Lors de l’achat, on doit s’engager à respecter et l’environnement, et les autres, souligne Lara Orsal, attachée de presse du festival. Une brigade verte est mise en place pour la première fois afin d’inciter les gens à ne jeter ni mégots ni déchets au sol.” Le TMBF insiste sur l’importance “de rendre le site dans l’état dans lequel on l’a trouvé et de se dire qu’on fait tou·te·s partie de la même bande.” Ambiance fête, solidarité, environnement et électro donc.

Au printemps, d’autres noms seront annoncés. Le Tremplin Jeunes Artistes Hauts-de-France qui permet à quatre lauréats de jouer sur les scènes du festoch’ ouvrira au même moment, tout comme les inscriptions pour être bénévole. On vous tient au jus de tout ça, bien entendu.

On vous laisse avec le Facebook, le Twitter et l’Instagram du festival.