Le salon LGBTI+ revient en février à Lille

Dans Ch'est bieau, Lille
Scroll par là

Après trois ans d’absence, la salon LGBTI+ est annoncé pour les 12 et 13 février prochains. Avec comme d’habitude des artistes, des assos et des commerçants réunis pour se retrouver, sensibiliser et fédérer.

Depuis 2011, Nadir Kalem, créateur du magazine Nordik, et Frank Danvers, président de l’asso LGP devenue Fiertés Lille Pride, organisent cet évènement unique en France qui rassemble artistes, associations et commerces, tous et toutes membres de la communauté LGBTI+.

Cette septième édition du salon aurait dû avoir lieu en 2021, mais vous connaissez la rengaine de la pandémie maintenant. “En plus ça aurait été parfait, c’était la bonne année pour célébrer les 10 ans de l’évènement“, confie Frank. Mieux vaut tard que jamais et 2022 semble être la bonne. Tout le monde bosse dessus depuis des mois et, si la situation sanitaire se maintient, le salon se tiendra le week-end des 12 et 13 février.

Annoncé au Grand Sud, Frank attend toujours le feu vert de la commission sécurité pour y organiser son évènement. Sinon, le salon se fera comme il y a deux ans dans la salle du Gymnase, place Sébastopol. L’orga mise entre 2 500 et 3 000 personnes sur les deux jours.

Drag queen, pole dance, K-pop…

Sur scène, vous retrouverez tout ce qui a fait la force du salon avec une programmation éclectique mêlant “show de drag queens, pole dance, prestations de chanteurs et de chanteuses, de la K-Pop” et plus encore. “On attend entre six et huit artistes par jour, des habitué·e·s de l’évènement mais également de la nouveauté“, tease Frank.

En plus de cette offre évènementielle, une cinquantaine de stands s’installeront. Ils seront tenus par des assos et des commerçants avec le même objectif : fédérer, sensibiliser à pleins de thématiques et la possibilité de rencontrer pleins d’acteurs et actrices du monde LGBTI+. Il y aura aussi des expos, des conférences et un important pôle littéraire avec notamment la présence de la maison d’édition La Trémie.

Vous vous demandez peut être si cette édition vous réserve également quelques soirées comme les années précédentes. Sur ce dernier point, rien n’est moins sûr, surtout en pleine cinquième vague. “C’est très compliqué et il y a moins d’établissements LGBTI+. On en discutera en janvier pour voir si c’est possible“, explique Frank.

Pour découvrir l’entièreté du programme, il faudra attendre janvier 2022 et pour ne rien louper des futures annonces en lien avec le salon, on vous met en lien la page Facebook et le site internet de Fiertés Lille Pride.