Dans le centre de Lille, l’ISG plonge les étudiant.e.s dans le grand bain de la pratique

Dans Article Sponsorisé, La Fac, Lille

Photo ©ISG Lille

Scroll par là

Article sponsorisé @ISG Lille

Si vous n’êtes pas un·e grand·e fana des cours magistraux, et que vous avez une furieuse envie d’entrer directement dans le vif du sujet, l’ISG peut vous intéresser. L’école de commerce, située en plein centre de Lille, a axé sa pédagogie sur l’apprentissage pratique. Elle sera au Salon de l’étudiant à Grand Palais du 13 au 15 janvier.

A l’ISG, on apprend par l’action, démarre d’emblée Sophie Combe, sa directrice. “C’est très concret, et très opérationnel.Un minimum de cours en amphithéâtre pour un maximum de pratique et de mise en situation : l’école de commerce se démarque par cet aspect très terrain de sa formation. À tel point que certain·e·s étudiant·e·s “ont déjà créé leur société avant d’être diplômé·e·s.” Mais reprenons du début. L’ISG, c’est “une international business school qui propose plusieurs programmes“. La marque est présente dans neuf villes de France et propose des passerelles entre les différents campus.

On peut y faire un bachelor en business et management et enchaîner sur un Master of Science et MBA spécialisé ou un master grande école. Les spécialisations sont nombreuses : gestion, commerce, management, marketing, finance, communication, luxe… Et dans tous les cas, l’accent est mis sur la pratique et l’international.

Les intervenant·e·s sont tou·te·s des profesionnel·le·s qui travaillent en entreprise et qui peuvent donner aux étudiant·e·s une vraie expérience de terrain, développe Sophie Combe. Il y a une vraie dimension entrepreneuriale, également. Les étudiant·e·s viennent pour expérimenter, pour faire, pour créer. On est là pour ceux et celles qui n’ont plus envie de passer du temps sur un banc. Toutes nos formations sont très opérationnelles.

Stages et parcours à l’international

Chaque année, un stage en entreprise est au programme, et il est carrément possible de faire sa troisième année à l’international, dans l’une des 160 villes abritant une école partenaire de l’ISG. En 4e et 5e année, il est aussi possible de faire un semestre voire une année à l’étranger. L’option alternance est également fort recommandée (et fort choisie, vous pensez bien).

Ici, on donne accès aux étudiant·e·s qui ont envie, on ne ferme pas la porte à celles et ceux qui ont des parcours pas conventionnels, insiste Sophie Combe. On a des premier·e·s de la classe, mais pas que. L’entretien de motivation qui suit le concours écrit sert à ça.” L’accompagnement très personnalisé que permettent les petites classes (35 étudiant·e·s max) vise à donner à chacun·e le temps et l’opportunité de faire des choix de carrière qui lui correspond. “Quand on entre à l’ISG sans projet précis, on a une multitude de passerelles possibles.

Si vous voulez aller rencontrer l’équipe pédagogique de l’ISG, elle sera au stand CG9 du Salon de l’étudiant qui se tiendra du 13 au 15 janvier prochains (par ici l’inscription). Et sinon, vous pouvez vous rendre sur son site internet pour vous rencarder sur les différentes formations proposées.

Article sponsorisé @ISG Lille